Salah Goudjil : « Rompre les relations diplomatiques avec le Maroc était nécessaire et obligatoire »

Salah Goudjil : « Rompre les relations diplomatiques avec le Maroc était nécessaire et obligatoire »

 

En marge de l’ouverture des travaux de la session ordinaire de l’exercice 2021-2022, le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, a estimé que la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc était nécessaire et obligatoire.  

Le président du Sénat a rappelé que parmi les raisons qui ont conduit à cela, figurait la décision du régime makhzen de recevoir le ministre des Affaires étrangères de l’entité sioniste, qui menaçait l’Algérie.

Saleh Goudjil a souligné que la diplomatie algérienne devrait être soutenue par la diplomatie parlementaire, étant donné que le parlement algérien entretient des relations étroites avec le reste des parlements dans le monde.

Yahia Maouchi