Sider El Hadjar : plein cap vers la réussite

PDG de SIDER

Sider El Hadjar : plein cap vers la réussite

Afin de tranquilliser les travailleurs et les sensibiliser à plus d’efforts pour relever les défis, le Directeur Général de Sider El Hadjar, M. Manaâ Lotfi Kamel, qui était accompagné du Président du Conseil d’Administration, M. Larbi Hassen, a tenu à donner des précisions aux travailleurs concernant la situation du Complexe sidérurgique d’El Hadjar.

Le directeur général a, de prime abord, mis les points sur les ‘i’ concernant la situation du complexe qu’il a qualifiée de difficile ‘mais pas catastrophique’ et : « notre confiance et notre espoir sont grands quant à la possibilité de sortir de cette crise passagère », a-t-il affirmé.

Il a aussi indiqué que tous les chantiers étaient en marche, ce qui est en soi un bon indicateur ; « tout le monde, direction et travailleurs, sont en train de fournir de grands efforts pour relever les défis qui se dressent devant nous ». Il continua par une autre bonne nouvelle en annonçant que l’entreprise a réussi dernièrement à se prendre en charge elle-même malgré toutes les difficultés rencontrées en garantissant la continuité de la production par l’acquisition de la matière première nécessaire, en plus des salaires des travailleurs, en pièces détachées et en arrivant même à régler quelques dettes.

Le problème du blocage des avoirs bancaires par la Sonelgaz a aussi été réglé, annonce le directeur général, grâce à une entente avec cette entreprise dont les dettes constituent 10% de l’ensemble des dettes contractées par Sider El Hadjar. D’ailleurs la grande partie de celles-ci ont été rééchelonnées et : « nous sommes en train de les régler petit à petit, selon nos possibilités », a aussi précisé M. Manaâ.

En plus de ces actions de reprises qu’a réussi à mener Sider El Hadjar, elle n’a pas oublié ses obligations d’entreprise citoyenne et a fourni nombre d’hôpitaux de la région en oxygène, souvent au détriment de la production car, pour cette entreprise : « la vie humaine est au-dessus de tout ».

Pour ce qui est de l’investissement, le DG de Sider El Hadjar précise que, pour cela : « l’Etat est debout à nos côtés, et il est en train de suivre la situation de l’entreprise heure après heures, la preuve en est les différentes visites effectuées par les hautes autorités du pays dont la dernière est celle du ministre de l’industrie, M. Ahmed Zaghdar, en date du 7 septembre passé, au cours de laquelle il avait confirmé que le gouvernement avait l’intention de prendre en charge le complexe d’El Hadjar pour lui faire reprendre sa place dans l’échiquier industriel algérien, et c’est ce qui me permet d’être confiant en l’avenir de notre entreprise », a-t-il tenu à déclarer.

A la fin de son intervention, le DG de Sider El Hadjar a tenu à mettre en exergue les efforts du PDG d’Imetal, du PDG de SIDER ainsi que le partenaire social dont le rôle est grand pour le maintien de la stabilité socioprofessionnelle au sein de l’entreprise.

Tahar Mansour