Signature de deux conventions cadre entre le ministère de l’Agriculture et celui de l’Energie et des Mines

Signature de deux conventions cadre entre le ministère de l’Agriculture et celui de l’Energie et des Mines

 

Un accord cadre de partenariat stratégique d’une durée de quatre ans a été signé, aujourd’hui, au niveau du Ministère de l’Agriculture et du Développement rural, entre d’une part, ASMIDAL / SPA 100% Sonatrach) et l’OAIC, et le second entre la société Agro-Alimentaire Activité (3A/SPA100% Sonatrach) et le groupe logistique Agrolog. Par ailleurs, le groupe Asmidal, a été représenté par son président-directeur général, Houayen Mohamed Tahar, alors que l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), a été représenté par son secrétaire général, Nacereddine Messaoudi. Un événement qui a été rehaussé par la présence du ministre de l’ énergie et des mines, ainsi que le ministre de l’agriculture et du développement rural et des cadres de la Sonatrach.

Cet accord vise à renforcer l’engagement conjoint entre les deux parties à améliorer la coopération au service de l’agriculture, et à assurer la pérennité de l’approvisionnement continu des agriculteurs en engrais de haute qualité, en quantité suffisante et à des prix raisonnables, surtout en cette période où les prix des engrais, ont connu une hausse sans précédent sur les marchés nationaux et internationaux.

Ainsi, ce partenariat stratégique contribue à atteindre les objectifs fixés par l’État pour protéger la production nationale, réduire les importations, équilibrer la balance commerciale et renforcer la sécurité alimentaire du pays.

Une deuxième convention a également été signée à cette occasion entre la Société d’Activités Agroalimentaires, filiale à 100 % de Sonatrach, et AGROLOG (Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural). Cette convention vise à échanger les expériences et fédérer les efforts, en tenant compte des intérêts des deux parties.

En somme, ces démarches s’inscrivent dans le cadre de la concrétisation des objectifs fixés par l’État, visant à atteindre l’autosuffisance dans le domaine de la production agricole et de l’agro-nutrition en vue de l’accession à l’indépendance alimentaire.

Yahia Maouchi