Situation en Jordanie : L’Algérie se dit « préoccupée »

Situation en Jordanie : L’Algérie se dit « préoccupée »

L’Algérie a exprimé ce dimanche, dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, rendu public, sa « préoccupation » quant à la situation que vit la Jordanie ces derniers jours.

« L’Algérie suit de trop prés la situation au Royaume de Jordanie appuyant la stabilité et   la sécurité dans ce pays frère réaffirmant son principe de non-ingérence dans les affaires internes des pays »,  lit-on en effet dans le communiqué des AE.

Pour rappel, la situation restait confuse, ce dimanche,  en Jordanie où le prince Hamza, ancien prince héritier et demi-frère du roi Abdallah II, a été assigné à résidence.

Accusé d’ « activités visant la sécurité du Royaume », ce qu’il réfute dans une vidéo transmise à la BBC, le prince héritier a nié avoir pris part à un complot et accuse les autorités de son pays, « de corruption et d’incompétence ».

Selon le chef d’état-major jordanien, le prince Hamza avait été « appelé à arrêter les activités qui pourraient être utilisées pour porter atteinte à la stabilité et la sécurité du royaume ».

Il a par ailleurs tenu à démentir son arrestation.

Mais, dans une vidéo adressée hier soir par l’avocat du prince à la BBC, ce dernier affirme être assigné à résidence, dans son palais d’Amman : « J’ai reçu ce matin la visite du chef de l’état-major général des forces armées jordaniennes, durant laquelle il m’a informé que je n’étais plus autorisé à sortir, ni à communiquer ou rencontrer des gens. Il m’a dit que cet avertissement venait de lui, du chef de la police et du chef des services de renseignements. Je n’ai plus le droit de sortir de chez moi, je peux uniquement voir ma famille, mais je n’ai plus le droit de tweeter ni communiquer avec l’extérieur », y déclare ainsi le prince Hamza.

« Depuis, poursuit-il, un certain nombre de gens que je connais, des amis, ont été arrêtés. Ma sécurité n’est plus assurée et les lignes internet ont été coupées. C’est mon dernier moyen de communication.

Dj. Am