Solidarité des expatriés : les précisions de l’ambassadeur d’Algérie en France

Solidarité des expatriés : les précisions de l’ambassadeur d’Algérie en France

Vendredi, l’ambassade d’Algérie en France a informé les associations communautaires, collectifs et ressortissants algériens à l’étranger de la nécessité de respecter un certain nombre de conditions dans le cadre de « la concrétisation des opérations de solidarité initiées par les membres de la communauté nationale à l’étranger, venant en appoint aux actions menées par l’Etat dans la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19 ».

Très vite, des rumeurs ont commencé à pulluler sur les réseaux sociaux quant au sort réservé à ces dons envoyés par les Algériens de la diaspora. Dans une déclaration à Shihab presse, Mohamed Antar Daoud, ambassadeur d’Algérie en France, a tenu à apporter des précisions.

Le diplomate a d’emblée réfuté les supputations selon lesquelles l’ambassade d’Algérie en France n’était pas coopérative surtout en ce qui concerne l’envoi de concentrateurs d’oxygène. « L’ambassade dispose d’un courriel, d’un numéro de téléphone et surtout de fonctionnaires dont la tâche est de recevoir les Algériens et d’écouter leurs préoccupations », a-t-il expliqué.

Dans ce contexte, M. Antar Daoud a affirmé qu’un contact permanent existe entre l’ambassade et la représentation d’Air Algérie en France « qui assure deux liaisons depuis Paris et une autre depuis Marseille vers l’Algérie ». « Dès le début, nous avons envoyé tous les concentrateurs (acquis par les membres de la diaspora) en Algérie mais il ne faut pas oublier que c’est le ministère de la Santé qui en est responsable », a-t-il souligné.

Enfin, au sujet de l’acheminement des dons vers des régions précises, l’ambassadeur a été sans équivoque. « Nous les envoyons au ministère de la Santé qui est chargé de cette opération En revanche, si des gens ont les moyens de faire des acquisitions (concentrateurs et autre matériel médical) et de les expédier vers leurs villages ou communes, l’Etat ne les empêchera pas », a-t-il garanti.

Skander Boutaiba 

Articles récents

Articles similaires