Sommet arabe : La date sera fixée en mars prochain

Sommet arabe : La date sera fixée en mars prochain

L’information nous a été indirectement fournie dans une dépêche de l’APS relevant les importants  moyens déployés pat l’Algérie en vue d’assurer la réussite du sommet arabe, prévu dans la capitale algérienne. Elle vient de la bouche-même du directeur du bureau du secrétaire général de la Ligue arabe, Houssam Zaki. Il y révèle en effet que la date du sommet sera fixée à la prochaine réunion en mars prochain des MAE arabes et qu’en toutes circonstances celui-ci ne se tiendra pas avant Le mois sacré de Ramadhan. Voilà donc une information en or massif qui vient couper court  toutes les spéculations et rumeurs malsaines relatives à ce sommet, tel qu’alimentées et colportées par les ennemis notoires de l’Algérie. Si ce sommet était prévu initialement en mars, il était devenu clair que sur le plan strictement technique et protocolaire, celui-ci ne pouvait avoir lieu dans le courant de ce mois. En revanche, une rencontre au niveau des MAE aura bel et bien lieu en mars afin d’en fixer la date finale, de même que l’ordre du jour. Il devrait y être question de la Palestine ainsi que de la nécessaire réforme de la ligue arabe. Or, ce sont là des sujets qui fâchent et qui irritent. D’abord, la gestion actuelle de cette ligue, archaïque et très éloignées des référents démocratiques bien connus, a fait qu’elle est devenue l’ombre d’elle-même, et qu’elle ne dispose d’aucun poids sur le plan international et géostratégique. Hors de ces réformes, somme toute indispensables, c’est la mort assurée qui guette cette guilde. Ensuite, et s’agissant de la Palestine, cette normalisation galopante, telle que menée dans la situation actuelle, n’est rien moins que synonyme de trahison de cette cause juste et noble. Pour rappel, lsecrétaire général adjoint, directeur du bureau du secrétaire général de la Ligue arabe, Houssam Zaki a affirmé, mercredi à Alger, que l’Algérie « a mobilisé des moyens importants » pour la réussite du 31e sommet arabe prévue à Alger. Animant une conférence de presse au terme de la visite de la délégation du secrétariat général de la Ligue en Algérie pour s’enquérir des préparatifs en cours pour la tenue du sommet arabe, M. Houssam a indiqué que les membres de la délégation « sont très satisfaits des moyens mobilisés par l’Algérie pour la réussite du prochain sommet arabe, fortement appréciés par la commission chargée de l’organisation ». La délégation reviendra au Caire avec « beaucoup d’idées positives » sur ces préparatifs, a-t-il ajouté, souhaitant « la poursuite de la coopération entre les deux parties jusqu’à la tenue de cet évènement qu’on espère réussi et historique, d’autant qu’il coïncide avec le 60e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie ». « Les préparatifs en cours pour l’organisation de ce rendez-vous important touchent à leur fin », a affirmé M. Houssam Zaki, se félicitant « des facilités accordées à la délégation de la Ligue arabe et des rencontres programmées avec les représentants des sous-commissions issues de la Commission nationale algérienne, présidée par le Premier ministre, et les sous-commissions chargées du transport, la sécurité, le tourisme, l’hôtellerie et l’information ». La délégation de la Ligue arabe s’est également enquise des préparatifs en cours au Centre international des conférences (CIC) Abdellatif Rahal, se félicitant « des commodités offerte par cet important édifice, susceptible d’abriter le sommet dans les meilleures conditions », rappelant « le succès » du sommet arabe abrité par l’Algérie en 2005. Concernant la date pour la tenue du Sommet, il a expliqué qu’elle n’avait pas encore été fixée et qu’elle était soumise à des concertations entre l’Algérie et le SG de la Ligue arabe pour choisir une date convenant à toutes les parties et garantir une large participation de chefs arabes, notamment dans la conjoncture sanitaire dictée par la pandémie Covid-19 qui exige des mesures préventives.

M.Houssam a fait savoir, à cet égard, que la date du Sommet sera annoncée lors de la réunion des ministres arabes des Affaires étrangères devant se tenir le 9 mars prochain au siège de Secrétariat général (Le Caire). « Ce qui est certain c’est que le Sommet ne sera pas tenu avant le mois sacré du Ramadhan en avril prochain », a-t-il fait savoir. Quant à l’ordre du jour du sommet, M. Houssam a indiqué que la prochaine réunion des ministres arabes des Affaires étrangères se penchera sur son élaboration.

Rafik Bakhtini

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,313SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles