Sonatrach : M. Hakkar visite la direction de la maintenance de l’activité transport par canalisation de Hassi R’Mel

 

Sonatrach : M. Hakkar visite la Direction de la maintenance de l’activité transport par canalisation de Hassi R’Mel 

Le PDG du groupe Sonatrach a effectué samedi, une visite de travail et inspecté à la direction de la maintenance de l’activité de transport par canalisation, située à Hassi R’Mel (Laghouat), où il a loué l’importance de l’entretien dans la préservation et la durabilité des équipements dans la réduction des coûts, a indiqué le groupe sur sa page Facebook.

Après avoir inspecté les installations et écouté un exposé « détaillé » sur les tâches et activités de la direction, M. Hakkar a échangé avec les travailleurs du pneumatique sur leurs différentes préoccupations socioprofessionnelles, et sur la nécessité de hisser cette direction au niveau des aspirations et des objectifs attendus en matière de maintenance au niveau des unités de l’entreprise, selon la même source.

Il s’est ensuite rendu à la zone industrielle de Hassi R’Mel, où il a inspecté avec la délégation qui l’accompagnait, l’état d’avancement des travaux de la station de traitement et de pression de gaz et a écouté un exposé sur ce « projet stratégique, qui vise à augmenter le taux de valorisation des réserves de gaz naturel de Hassi R’Mel, avec un volume supplémentaire estimé à environ 400 milliards de mètres cubes », a-t-on précisé.

A l’issue de cette visite, le PDG de Sonatrach a souligné que «la maintenance périodique et totale joue un rôle important dans toutes nos activités et ceci vise à préserver la durabilité des équipements et donc de l’activité optimale de nos installations et de réduire les coûts de maintenance, notamment ceux payés en devises fortes ».

Il a également, mis en exergue « l’importance du facteur humain dans cette activité »,  appelant à accorder davantage d’attention aux compétences et à leur préparation à travers la formation continue ».

M.Hakkar a, par ailleurs, estimé qu’«afin de préserver la sécurité énergétique de l’Algérie et ses recettes en devises, il est de notre devoir à tous de redoubler d’efforts pour accroître la production, renouveler les réserves nationales de pétrole et de gaz, notamment en rationalisant les dépenses à la lumière de la situation économique actuelle caractérisé par la baisse des prix des hydrocarbures  au niveau mondial », selon la même source.

Ad. M.