Sonatrach : Toufik Hakkar en visite à Skikda

Sonatrach : Toufik Hakkar en visite à Skikda

Le PDG de la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach, Toufik Hakkar, a effectué une visite de travail et d’inspection au niveau du complexe pétrolier de Skikda durant laquelle il s’est enquis de l’état d’avancement des projets de développement des infrastructures et l’extension du port pétrolier de Skikda, entre autres.

D’un montant contractuel de près de 53 milliards DA, le projet est composé de quatre (4) tranches.

La première consiste ainsi à réaliser une nouvelle jetée GNL pour le chargement des méthaniers de grande capacité (220.000 m3) et un nouveau quai avec un terminal associé pour chargement et déchargement des produits transportés par conteneurs.

S’agissant de la deuxième tranche du projet, elle porte sur la reconversion du poste GNL existant en poste de chargement GPL, alors qu’il est prévu, dans le cadre de la troisième tranche un confortement de la jetée principale existante et l’extension du principal brise-lames nord existant et réalisation d’un nouveau  poste de chargement et déchargement dédié aux navires de plus de 50.000 tonnes pour l’exportation et l’importations des produits raffinés.

Enregistrant un taux d’avancement global des travaux de 50%, ce projet a pour objectif l’augmentation des capacités de chargement et de déchargement des différents produits hydrocarbures au niveau du port de Skikda ainsi que la réduction du risque des stocks hauts des bacs GNL.

Il est également attendu de cette nouvelle jetée de permettre le chargement des méthaniers d’une capacité de 220.000 m3 et des tankers d’une capacité de 50.000 à 250.000 tonnes ainsi que l’augmentation de la capacité de chargement du GPL.

Accompagné d’une forte délégation de cadres du Groupe pétrolier, Toufik Hakkar s’est aussi rendu dans l’usine de liquéfaction du gaz naturel (GNL) de Skikda où il a supervisé les travaux de maintenance qui se poursuivent encore sur la turbine à gaz, dont une défaillance du mécanisme de contrôle a contraint à l’arrêt de la production du GNL, depuis le 19 juin dernier.

A l’occasion, le PDG de Sonatrach a salué les efforts « continus »   des équipes mobilisées pour ces travaux  dont le taux d’avancement  avoisine les 80%.   Sans pour autant avancer une quelconque date du redémarrage du complexe,  le premier responsable de Sonatrach a estimé « nécessaire » que cela soit fait dans les plus brefs délais.

Le projet du démantèlement du Complexe pétrochimique, situé dans la Zone industrielle de Skikda CP1K fut la dernière halte du PDG de la Sonatrach. Ce projet d’envergure est à sa phase finale puisque le taux d’avancement des travaux est de 93%.