Sondage auprès de 800 P-dg africains : 93% estiment que la ZLECAf entraîne une hausse du commerce intra-africain

Sondage auprès de 800 P-dg africains : 93% estiment que la ZLECAf entraîne une hausse du commerce intra-africain

Ils sont 93% des 800 PDG africains originaires de 46 pays sondés entre mars et juin 2022,  affirment s’attendre à ce que la ZLECAf entraîne une hausse du commerce intra-africain, selon un sondage publié par le Comité panafricain du commerce et de l’investissement du secteur privé (PAFTRAC). Ce taux était de 86,7 %  dans l’édition de 2O21. Abondant en chiffres, le document intitulé « PAFTRAC Africa CEO Rapport d’enquête sur le commerce 2022 – Evaluer l’impact de la ZLECAf sur le commerce africain », précise que de ce total, 26% se décrivent comme étant « très confiants».

Les avantages cités sont nombreux. Il est question de l’ouverture de nouveaux marchés pour l’exportation des biens et des services (19,6 %), la possibilité d’exporter davantage à l’échelle régionale (16,6 %), l’encouragement de l’investissement pour développer l’entreprise à l’échelle régionale (14,6 %), l’encouragement de la création de pôles industriels régionaux (14,6 %), la réduction des coûts opérationnels (12,3%) et la réduction de la paperasse associée aux exportations (11,3%).

D’autre part, 70% des PDG sondés décrivent l’impact de la ZLECAf sur leurs entreprises comme étant positif ou très positif. Toutefois, 28% sont ambivalents quant à l’impact de l’accord de libre-échange sur leurs entreprises. Réponse : ni positif, ni négatif sur leurs entreprises.

Par ailleurs, le sondage note que les PDG africains demeurent mal informés sur les opportunités que présente la ZLECAf. 61,38% déclarent ne pas savoir où et comment accéder à des informations utiles sur la ZLECAf.

Mohamed Ait S.

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,370SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles