Statistiques : Trois Espagnols sur quatre considèrent le Maroc comme une menace

Statistiques : Trois Espagnols sur quatre considèrent le Maroc comme une menace

Trois Espagnols sur quatre considèrent le Maroc comme « une menace » en particulier pour les enclaves espagnoles Ceuta et Melilla, selon une enquête réalisée par SocioMétrica et publiée par le site d’information El Espanol.

Cette enquête publiée dimanche dernier par le média en ligne, a révélé que « 3 Espagnols sur 4 soit 74% de la population espagnole perçoivent le Maroc comme une menace, en particulier pour Ceuta et Melilla, en raison de questions telles que l’installation d’une base de drones d’attaque à 30 kilomètres de Melilla, et les importantes acquisitions de matériel militaire qu’il réalise ».

Dans ce sondage, El Espanol souligne que « seuls les électeurs du parti politique Podemos ne considèrent pas le pays voisin comme une menace ». Ces chiffres sont très proches de ceux du dernier sondage de SocioMétrica publié par El Espanol en janvier qui montrait que 73 % des Espagnols appelaient à « plus de fermeté dans la défense de Ceuta et Melilla », et que 63 % des citoyens, à l’exclusion des électeurs du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) dans ce cas, percevaient une menace pour la souveraineté espagnole sur les deux villes autonomes. Pour rappel, en mai dernier, 8.000 migrants avaient rejoint l’enclave espagnole de Ceuta depuis le Maroc, à la faveur d’un relâchement des contrôles marocains. Le gouvernement espagnol avait accusé alors le Maroc d' »agression » et de « chantage » après l’arrivée de ces migrants à Ceuta, dont un grand nombre d’enfants.

R.N.