Tala Hiba est en lice pour devenir le plus beau village de Kabylie

Tala Hiba est en lice pour devenir le plus beau village de Kabylie

Le confinement est souvent une source d’inspiration. Le village de Tala Hiba dans les hauteurs  de Toudja, dans la wilaya de Béjaïa, en est la preuve.

Des jeunes du village se sont rassemblés dans une association pour lancer des travaux d’embellissements et faire de leur village un musée traditionnel à ciel ouvert.

Mieux encore ce beau village a attiré l’attention du média français TV5 Monde, qui lui a consacré ce vendredi, 11 juillet, un reportage au grand bonheur de ses habitants.

Dans ce village, une association s’est fixée pour objectif d’embellir la ville en vue d’aspirer à devenir le « plus beau village » de la Kabylie.

« La création de l’association environnementale et culturelle a pour but principal de protéger et d’améliorer le cadre de vie des citoyens », explique Brahim Ahsatal, membre de l’association Tikti.

Le développement de ce projet a été inspiré par « les longues journées de confinement » imposé dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus, précise la même source.

Abondant dans le même ordre d’idée, Mustapha l’un des membres actifs de ladite association rappelle que l’inspiration est venue avec les longues journées du confinement. Aujourd’hui, plusieurs œuvres ont été réalisés, et d’autres sont toujours en cours.

Les habitants de Tala Hiba ont accueilli  l’initiative avec enthousiasme, au point de donner pour financer les diverses opérations. « Il y avait de la négligence et de laisser aller dans notre village, qui ne cesse de s’agrandir, avant que des jeunes, la plupart des universitaires, lancent cette initiative.

Ils ont réfléchi à effectuer des travaux pour changer le visage terne de notre village,  et à créer de nouvelles activités » se félicite l’un des habitants de ce village. En somme, Tala Hiba est aujourd’hui en lice pour être sacré le plus beau village de Kabylie. En attendant les résultats, de la huitième édition du concours, reportés à cause de la Covid-19, Tala Hiba a déjà gagné en renommée.

 Les 7 villages les plus propres de la Kabylie

Il convient de rappeler par ailleurs que, chaque année, la commission santé, hygiène et protection de l’environnement de l’APW de Tizi-Ouzou organise le concours « Rabah Aissat » du village le plus propre. Les critères de sélection pris en compte sont : l’entretien des places publiques, l’aménagement et l’entretien des voies publiques et des monuments ainsi que les lieux de culture et enfin la promotion du patrimoine. Voici les villages qui ont remporté les éditions précédentes.

Zoubga

À près de 70 kilomètres au sud-est de la ville de Tizi-Ouzou, dans la commune d’Illilten, daïra d’Iferhounen, on trouve le village de Zoubga, qui a décroché le prix de la première édition du village le plus propre de Tizi-Ouzou.

Iguersafene

Situé à 25 km d’Azazga et à 70 km au sud-est de Tizi-Ouzou, le village d’Iguersafene est le chef-lieu de la commune d’Idjeur. À 890 m d’altitude et à l’ouest de la forêt d’Akfadou, ce village a remporté la deuxième édition (2014) du concours « Rabah Aissat », grâce à la mise en place du tri sélectif et de la récupération des déchets (compostage). Le village d’Iguersafene a accueilli la 12e édition du festival Raconte-Art en 2015.

Timizart

Timizart a remporté le concours du village le plus propre en 2015. Ce village de la grande Kabylie, qui a donné son nom à la commune de Timizart, est situé au nord-est de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Boumessaoud

Le village de Boumessaoud, dans la commune d’Imsouhal, entourée d’Iferhounène, d’Aït Yahia et d’Iloula Oumalou a gagné le prix du village le plus propre de la wilaya de Tizi-Ouzou pour l’année 2016.

Le célèbre chanteur, compositeur et poète Cherif Kheddam, est né et enterré à Boumessaoud.

 

Tiferdoud

En 2017, c’est le village de Tiferdoud qui a décroché le prix du village le plus propre. Situé à Abi Youcef, Daïra de Aïn El Hammam, ce village est perché à 1197 mètres d’altitude. Il a accueilli en 2018 la 15e édition du festival Raconte-Art.

Azemour Oumeriem

Le village Azemour Oumeriem est situé dans la commune de Tirmitine, à 7 km au sud-ouest de Tizi-Ouzou. Il a raflé le prix du village le plus propre en 2018, dans la 6e édition du concours « Rabah Aissat ».

Sahel

Le village de Sahel, dans la commune de Bouzeguene, au sud-est de Tizi-Ouzou a remporté le prix du village le plus propre l’année dernière grâce à sa bonne gestion des déchets, et à ses espaces publics resplendissants. « Pour inculquer l’amour de la nature aux enfants, le comité du village Sahel a créé un jardin pédagogique. Chaque 21 jours, les chérubins de 5 à 15 ans sont admis au niveau de ce jardin-école pour apprendre à faire pousser des plantes ainsi que le greffage». Sahel a accueilli la 16e édition du festival Raconte-Art en 2019.

Yahia Maouchi