Tentative assassinat Soultana khaya et ses hôtes américains : Abba Haissan condamne les pratiques « misérables et ignobles » du Makhzen

Tentative assassinat Soultana khaya et ses hôtes américains : Abba Haissan condamne les pratiques « misérables et ignobles » du Makhzen

Le Président de la Commission Nationale Sahraouie des Droits de l’Homme, Abba Haissan, a condamné, les « pratiques misérables et ignobles dignes du Makhzen » en référence à sa tentative  d’assassinat contre  l’activiste des Droits humains, Soultana Khaya, sa famille et ses hôtes américains, militants humanitaires eux aussi, venus spécialement se solidariser avec cette famille contre la répression, l’agression, le viol collectif et l’assignation forcée à résidence depuis le 19 novembre 2021.

« Ce crime odieux » a été commis dans la nuit du dimanche à lundi par le régime d’occupation marocain contre la famille de Soultana Sidi Ibrahim Khaya et le groupe de solidarité américain, à travers un camion poids lourd, qui a percuté la maison à plusieurs reprises pour le démolir sur leur tête alors qu’ils dormaient, a précisé le communiqué parvenu à La Patrie News.

 Depuis le 16 mars dernier, deux Nord-Américains, Tim Pluta, citoyen américano-irlandais, Ruth McDonough, citoyenne américano-britannique, se sont installés dans la maison des Khaya à Boujdour, une ville côtière occupée à mi-chemin entre la capitale su Sahara Occidental, El Aaiun et Dakhla, toutes deux situées également sur la rive atlantique. Mme Ruth McDonough avait entamé depuis le 4 mai dernier une grève de la faim pour réclamer la levée de ce siège imposée à cette vaillante famille sahraouie, dont le seul « crime » est d’avoir réclamé pacifiquement le droit de son peuple à l’autodétermination et à l’indépendance. Une action militante qui vient s’ajouter à la vague de solidarité internationale, ayant conduit à « l’hystérie et la confusion » du régime de Rabat, devenu l’objet de « condamnation à travers les médias internationaux et les mouvements et associations de la société civile », a-t-il soutenu.

C’est ainsi, a-t-il constaté, que « dans l’incapacité de cette monarchie oppressive d’un autre âge d’occulter l’arbitraire et les pratiques dégradantes contre cette noble et courageuse famille, qu’il tente maintenant de s’en débarrasser à travers son élimination physique pure et simple, une pratique macabre et odieuse à laquelle il est accoutumé » encouragée en cela par « la politique d’impunité, le silence international et la complicité des pays influents » pour continuer à pratiquer ce « type de crime systématique contre le civils sahraouis sous son occupation ».

Le Président de la Commission nationale sahraouie des droits de l’homme a appelé les Organisations internationales, le Comité international de la Croix-Rouge, les instances internationales et de défense des droits de l’homme, ainsi que le Conseil de sécurité de l’ONU, à « assumer leurs responsabilités et à intervenir d’urgence pour mettre fin à ces dangereux dérapages ». Il soulignera que les forces d’occupation marocaines « ciblent le peuple sahraoui et tous ceux qui sympathisent avec lui », après avoir échoué pendant toutes ces années à « l’apprivoiser », estimant que « la monarchie marocaine est pleinement responsable de la vie et de la sécurité des militants américains et de la famille Khaya ».

Lemhamid Abdelhaye
Correspondant de La Patrie News
Camps des réfugiés sahraouis

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,370SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles