Territoires occupés palestiniens : Un documentaire sur les camps de réfugiés interdit

Territoires occupés palestiniens : Un documentaire sur les camps de réfugiés interdit

Un tribunal sioniste a interdit la diffusion dans les territoires occupés le documentaire Jénine Jénine sur des affrontements dans un camp de réfugiés palestiniens en Cisjordanie en avril 2002. Son réalisateur, l’arabe israélien Mohammed Bakri, a estimé ce 12 janvier 2021 qu’il s’agissait d’une décision «injuste».

Le tribunal de Lod a décidé le 11 janvier d’interdire «la diffusion et la projection du film et exigé la confiscation des copies, après la plainte pour diffamation déposée par un colonel de réserve de l’armée sioniste ayant participé à l’opération.

Dans Jénine Jénine, l’officier Nissim Meghnagi est accusé d’avoir volé de l’argent à un vieux Palestinien.  Le réalisateur a qualifié ce jugement «d’injuste», précisant à l’AFP qu’il allait faire appel. Selon lui, le verdict «dénature le message du film».

Pour Hussein Abou Hussein, son avocat, «il s’agit d’une décision politique» ayant pour intention de «faire taire toute voix qui diffère du narratif israélien». Dire que cet acte de censure caractérisé se déroule dans ce que l’Occident qualifie à tort de « plus grande démocratie du Moyen-Orient. Sic !

Kamel Zaidi