Troisième vague de la pandémie en France : Des urgentistes tirent la sonnette d’alarme

Troisième vague de la pandémie en France : Des urgentistes tirent la sonnette d’alarme

Cette troisième vague de la pandémie de coronavirus s’annonce en France plus dévastatrice et préoccupante que jamais.

De fait, une quarantaine de médecins urgentistes, cités par le journal L’Obs, a fait état de la grande panique qui règne au niveau de la plupart des hôpitaux hexagonaux.

Ces praticiens de la santé, face au nombre croissant de nouveaux cas nécessitant des hospitalisations en réanimation, s’émeuvent en parlant d’une situation désormais « bien pire » que celle vécue à la suite des plus importants et plus récents attentats perpétrés en Hexagone ces dernières années.

Une pareille situation met à nu l’amateurisme et l’incompétence dont ont fait preuve les dirigeants français face à cette pandémie.

La gestion de cette pandémie, menée à la bonne franquette, et de manière aléatoire, montre à présent toutes ses limites. L’échec français dans cette course planétaire pour mettre un vaccin efficace et sûr contre le coronavirus n’a eu d’égal que ces décisions de confinement décrétées sans résultats probants, n’a d’égal que l’incompréhensible et pathétique montée au créneau du locataire de l’Elysée contre le vaccin russe Spoutnik V, en train de faire florès au niveau d’une bonne partie de la planète.

Si le système de santé français vient brusquement de s’effondrer, c’est qu’il a toujours été une sorte de « géant aux pieds d’argile. Une fois gratté le vernis de cette façade rassurante, la triste réalité des faits s’impose à tous de la manière la plus formelle qui soit. Emanuel Macron tombe de son piédestal.

Lui, qui désirait rempiler en 2022, devra désormais rendre des comptes. « La France en marche » n’a jamais avancé que dans une seule direction. Mais, manque de pot, elle n’a jamais été la bonne….

Ali Oussi