Tunisie : Washington insiste sur le retour à la démocratie

Tunisie : Washington insiste sur le retour à la démocratie

Si la page de la présidence s’est limitée aux formules d’usage diplomatique pour annoncer que le président a rassuré ses hôtes quand à la constitutionnalité de son action, et que l’entretien a traité des relations bilatérales, du côté américain, il y avait un tout autre son de cloche. Le sénateur Chris Murphy qui dirigeait cette délégation vient, en effet, d’annoncer sur Twitter qu’il venait d’avoir un entretien avec le président tunisien, Kaïs Saïed, et qu’il lui a demandé un rapide retour au processus démocratique, et la mise fin à l’état d’urgence que vit la Tunisie. Il a ajouté qu’il a assuré au président tunisien que les USA n’avaient d’intérêt que pour la protection du processus démocratique en Tunisie et des intérêts économiques des tunisiens, précisant que les USA ne favorisaient aucun parti politique par rapport aux autres, et qu’ils n’ont aucun intérêt à favoriser un agenda de réformes par rapport aux autres, les tunisiens devant être les seuls à décider sur ces sujets. Murphy a, par ailleurs, annoncé avoir assuré au président tunisien le soutien des USA à la démocratie tant qu’elle répond aux besoins du peuple tunisien et protège ses droits et libertés.

R.I.