Un élément de l’ANP meurt dans l’explosion d’une mine artisanale près de la frontière avec le Maroc

Un élément de l’ANP meurt dans l’explosion d’une mine artisanale près de la frontière avec le Maroc

Un élément des garde-frontières est mort et deux autres blessés à la suite de l’explosion d’une « bombe de confection artisanale » dans la localité de Deglen, commune de Béni Boussaïd, wilaya de Tlemcen.

Selon un communiqué du MDN publié ce jeudi, « une bombe de confection artisanale a explosé au passage d’une patrouille des garde-frontières, hier 13 octobre 2021 à 20H45, lors d’une mission de reconnaissance près des frontières ouest du pays ».

« Après ce lâche attentat, où on déplore le décès en martyr du Sergent contractuel SRAOUI Seifeddine, et la blessure du Caporal-chef contractuel, ZEBIRI Ahmed, et le Caporal contractuel SEFFARI Abdelhak, toutes les mesures sécuritaires nécessaires ont été prises pour le bouclage et le ratissage de cette zone et élucider les causes et les circonstances de cet acte terroriste », indique le même communiqué.

Le président de la République, ministre de la Défense nationale et chef suprême des forces armées, Abdelmadjid Tebboune, et le général de corps d’armée, Saïd Changeriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) ont présenté leurs sincères condoléances « à la famille et aux proches du Chahid, priant Allah Le Tout-Puissant d’accorder à son âme pure Sa Sainte Miséricorde et l’accueillir en Son Vaste Paradis ».

Skander Boutaiba