Un nouveau chef de cabinet au ministère de l’Industrie

Un nouveau chef de cabinet au ministère de l’Industrie

Mokhtar Bourouina a été installé, officiellement, dans les fonctions de chef de cabinet du ministère de l’Industrie, a appris La Patrie News, ce samedi 20 mars, d’une source digne de foi.

Journaliste à la base, Mokhtar Bourouina a fini par faire son entrée sur la scène politique algérienne. Il a été président de l’Assemblée populaire communale de Sidi M’hamed (Alger), puis directeur de la Communication au sein de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Très actif, le nouveau « chefcab » du ministère de l’Industrie a brillé par son engagement en faveur de la restauration, la rénovation et la réouverture de plusieurs salles de cinéma d’Alger-centre, laissées à l’abandon.

« Nous les avons récupérées et avons lancé la réhabilitation de cinq salles : le Sierra Maestra, qui est ouvert, L’Afrique, le Caméra, le Musset et le Français, en réparation ou en totale reconstruction. Nous avons eu le soutien du wali (préfet), de la presse locale et de la population du quartier, qui était nostalgique de ses cinémas. Chacun avait sa spécificité : films arabes, films art et essai… Une seule salle a été perdue par la mairie au profit du privé, le Mondial » se réjouissait-il dans un entretien accordé en 2011 à Jeune Afrique.

L’homme est connu pour être compétent et intègre, selon les affirmations de plusieurs de ses connaissances. En somme, « deux ingrédients » essentiels pour la réussite de l’industrie nationale…

Djaouad Amine