Un rapport confidentiel en a fait la révélation : Netanyahu poussait Trump à attaquer l’Iran !

Un rapport confidentiel en a fait la révélation : Netanyahu poussait Trump à attaquer l’Iran !

Homme lige de bout en bout de l’entité sioniste, Donald Trump était, plus puissant homme de la planète,  n’était qu’un pantin entre les mains de Benyamin Netanyahu. Ce dernier voulait même l’amener à entrer en conflit armé avec l’Iran.

L’ancien Premier ministre de l’entité sioniste, ainsi que des responsables qui ont servi dans l’administration Trump, ont travaillé pour le persuader de mener une opération militaire offensive contre l’Iran, et ce après que Trump ait perdu l’élection présidentielle, a rapporté le New Yorker.

C’est ce qu’a rapporté le New Yorker ce vendredi). Mais au cours des derniers mois, Trump a refusé de déclencher une guerre avec l’Iran.

« Il y avait deux scénarios », a déclaré Miley à ses associés dans la période post-électorale, « l’un était que Trump essaierait » d’utiliser l’armée dans les rues des États-Unis pour empêcher le transfert de pouvoir de manière légitime et calme « , et l’autre était une crise externe avec l’Iran. »

Il a été rapporté plus tard qu’avant les élections, le Chef de l’état-major interarmées avait formulé un plan sur la manière de gérer la période périlleuse, a-t-il déclaré, avant l’investiture de Joe Biden en tant que président. Une action du peuple américain afin de maintenir Trump au pouvoir, de maintenir l’intégrité de l’armée et de maintenir sa sécurité et sa survie.

Dans une déclaration publiée jeudi dernier, l’ancien président Trump a nié avoir agi pour réaliser un coup d’État et a déclaré que « je n’ai jamais menacé, ni parlé, à propos de qui que ce soit, d’un coup d’État de notre gouvernement. Si j’avais fait un coup d’État, l’une des dernières personnes avec qui j’aurais voulu le faire est le général Mark Milley ».

Il a en outre été rapporté que les craintes de Milley se sont accrues après que l’un des conseillers de Trump a évoqué lors d’une séance commune la possibilité de prendre des mesures importantes pour empêcher l’Iran d’acquérir des armes nucléaires si Trump perd les élections.

Lors d’une autre réunion, à laquelle l’ancien président n’était pas présent, plusieurs de ses conseillers en politique étrangère ont évoqué l’idée d’une action militaire. Miley a ajouté que lorsqu’on lui a demandé pourquoi ils avaient l’intention d’attaquer l’Iran, le vice-président Mike Pence a répondu : « Parce qu’ils sont mauvais ».

Il a été rapporté plus tard que dans les deux mois qui ont suivi les élections, Trump était prêt à tout pour rester au pouvoir et, par conséquent, la question de la lutte militaire contre l’Iran a été à nouveau soulevée lors de diverses réunions de la Maison Blanche.

En outre, le conseiller militaire principal de l’ancien président a également exprimé sa préoccupation quant au fait que Trump pourrait promouvoir un conflit militaire injustifié à grande échelle, a-t-il déclaré.

En fin de compte, il a été rapporté que Trump avait renoncé à l’option militaire début janvier, après avoir convoqué ses conseillers au bureau ovale à la suite de rapports reçus de l’Agence internationale de l’énergie atomique sur les activités nucléaires en Iran.

Au cours de la réunion, l’ancien secrétaire d’État américain Mike Pompeo  et le conseiller à la sécurité nationale Robert O’Brien ont déclaré à Trump que rien de militaire ne pouvait être fait à ce stade. Leur position était qu’ « il était trop tard pour les battre ».

Si le pire a donc fini par être évité, c’est que cette agression était devenue contre-productive et, donc, inutile aux yeux des experts et des conseillers de ce présidents qui a failli précipiter la planète dans une sorte de troisième guerre mondiale.

Dire qu’il était manipulé par le lobby sioniste, et qu’un pareil scénario-catastrophe n’est pas totalement exclu à l’avenir…

A.O