Une  augmentation de plus de 40% est enregistrée en 2022 : Le marché de l’emploi reprend des couleurs en Algérie 

Une augmentation de plus de 40% est enregistrée en 2022

Le marché de l’emploi reprend des couleurs en Algérie

Hayet Youba

La pandémie de la Covid-19 et les mesures prises pour limiter sa propagation ont provoqué, en deux ans, un choc récessif de grande ampleur et sans équivalent dans l’histoire récente. La réponse à la crise sanitaire par le confinement de la population dans de nombreux pays a réduit fortement l’activité économique, ce qui a pèse sur l’emploi, les revenus et la situation financière des entreprises, certains secteurs étant particulièrement plus touchés que d’autres comme le commerce, la restauration, le tourisme ou encore les transports. En Algérie et à l’instar du monde entier donc, il y a eu ralentissement de l’économie, suppression d’emplois, fermeture d’activités… Les pouvoirs publics ont réussi cependant et à travers une batterie de mesures, à atténuer, un tant soit peu, les effets de la crise générée par la pandémie. A travers notamment l’augmentation du point indiciaire et des pensions de retraite, la réduction de l’impôt sur les salaires des fonctionnaires et des non-salariés ou encore l’entrée en vigueur de l’allocation chômage, l’Etat a réussi à soutenir le pouvoir d’achat d’une frange importante de la population. Il a aussi œuvré à soulager les opérateurs économiques à travers la suppression des pénalités de retard de paiement des cotisations à la sécurité sociale, la mise en place des mesures de facilitations et l’intermédiation du marché du travail (mécanismes de numérisation, simplification des procédures) . Toute ces mesures et cette intersectorialité a permis la reprise de l’activité économique. Pour preuve, au premier trimestre 2022, quelques 97 000 offres d’emplois ont été enregistrées qui ont permis de placer 68 000 jeunes demandeurs d’emplois via l’Anem. En comparaison avec 2020, une augmentation de plus de 40% est enregistrée. Et ce n’est qu’un début puisque il faut rappeler que les pouvoirs publics ont annoncé la relancer de milliers de projets en suspens recensés au niveau national. Le président Tebboune, a ordonné la levée des contraintes et des obstacles touchant les différents projets d’investissement en souffrance, en vue de booster la production et créer de la richesse. Il faut s’attendre donc à un réel boom dans le marché de l’emploi.

H.Y.

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,313SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles