Une journée d’études lui a été consacrée à Ghardaïa : Sécurisation de  l’acte notarié

Une journée d’études lui a été consacrée à Ghardaïa : Sécurisation de  l’acte notarié

Faire la lumière sur la sécurisation de l’acte notarié et la vulgarisation de la fonction de notaire, est le thème pour lequel    la Chambre régionale centre de l’ordre des notaires, en collaboration avec la Cour de justice de Ghardaïa, a consacré une journée d’études   ce week-end dans la vallée du M’Zab.

Pour les organisateurs qui entendent à travers cette journée d’études de vulgarisation de la fonction du notaire, lever le voile sur cette fonction méconnue de la grande partie de la population, il s’agit surtout de rassurer les citoyens sur la sécurisation des actes établis.

Dans son allocution d’ouverture,  le président de la Chambre nationale des notaires, Me Réda Benouanane, a affirmé que « la fonction de notaire en Algérie n’est pas encore bien assimilée par les citoyens ».

« Le notaire est un garant de l’Etat de droit, un délégué des pouvoirs publics et un arbitre impartial des actes qui portent preuve de la volonté des parties contractantes  et cette journée d’étude permet de vulgariser la fonction de notaire et de rassurer les citoyens sur la sécurisation des actes établis par les notaires et leur authenticité », a-t-il précisé.

A côté de cela, les participants à cette rencontre ont fait la lumière sur le rôle de la profession de notaire et son impact sur la véracité des documents établis en expliquant les enjeux liés à la protection des données personnelles dans l’exercice de leur mission, en plus de situer le rôle du notaire dans la consécration des droits des citoyens dans la préservation de leur vie privée.

 

Ferhat Zafane