Une note confidentielle du Premier ministère français décrit une Algérie très éloignée de la réalité : Du paternalisme aux mensonges en passant par l’orientalisme 

Une note confidentielle du Premier ministère français décrit une Algérie très éloignée de la réalité : Du paternalisme aux mensonges en passant par l’orientalisme 

Une note totalement surréaliste, décrivant une Algérie située aux antipodes de qu’est devenu notre pays présentement, élaborée par des conseillers du Premier ministre français, classée «confidentielle » et datée du 8 avril 2021, a été rendue publique ce jeudi par le Magazine Le Point.

Nul besoin de perdre trop de temps à répondre point par point et en détail à cette note. Celle-ci dévoile un parti-pris flagrant et un subjectivisme qui n’honore franchement pas les institutions hexagonales. Cette note parle en effet d’un « véritable vide idéologiques».

Ce diagnostic, en effet, aurait pu être vrai lorsque la « issaba » tentait son forcing en faveur d’un cinquième mandat e faveur du défunt président Bouteflika.

L’éclatement du hirak a en effet changé diamétralement la donne, et remis l’Algérie sur les bons rails. Le rapport en question est particulièrement déphasé sur le plan temporel. Il parle de « fuite massive des cerveaux » et d’emprise islamiste sur l’université algérienne ».

Le rapport confidentiel en question aurait en effet pu s’avérer parfaitement fondé durant le règne de la « issaba ».

Mais actuellement, les choses sont en train de changer, les compétences et la jeunesse d’émerger.

Certes, il faut du temps, beaucoup de temps même, pour que les premiers fruits de ces profondes réformes se fassent enfin sentir, d’autant que des manœuvres dilatoires et hostiles sont déployées tous azimuts pour freiner le train de ces réformes, il n’en demeure pas moins que les premiers changements positifs, et très prometteurs, sont déjà perceptibles à l’œil nu.

La France macronienne, toutefois, ne l’entend pas de cette oreille. Plus paternaliste et orientaliste que jamais, elle se permet de débiter de grossiers et insultants mensonges à notre encontre.

Ceux-ci, comme de juste, sont régulièrement alimentés par ces « Algériens » en grande partie naturalisés, qui sont très loin de représenter l’Algérie profonde et authentique.

Dès lors, on comprend un peu mieux l’agression grossière et impardonnable de Macron à l’endroit de notre Etat-nation, et de tout notre peuple aussi. Il est certainement mal-informé et/ou manipulé par le puissant courant de droite et néocolonialiste français.

Ce dernier est en effet en passe de prendre le pouvoir à cause de cette irrésistible poussée « zemmourienne ».

Cette haine raciste et raciale et encouragée et exacerbée par ce rapport confidentiel. Il décrit en effet des Algériens nés ou installés en France, nourris par la haine et absolument pas assimilés par leur pays d’accueil.

Or, si ce constat est en partie vérifiable ; il est avant tout la résultante de cette politique ségrégationniste hexagonale qui a « parqué » les beurs dans les cités-dortoirs, avant d’enfermer carrément les traitres-harkis dans des camps de concentration totalement insalubres. Cela, sans oublier les centaines ou milliers de terroristes accueillis e France à bras ouverts, et auxquels il était permis de mener ouvertement leurs actions criminelles.

C’est, du reste, ce que continue de faire la France avec les terroristes du MAK. La vision tronquée de Paris à l’endroit des réalités qui composent la vie politique, sociale, économique, et diplomatique, lui fait commettre ce genre d’impardonnables erreurs d’impardonnables fautes d’appréciation.

A moins qu’elles ne soient le produit de cette haine et de ce racisme qui, rendent en effet plus aveugle et aveuglé que de raison lorsque la France officielle finira par ouvrir les yeux, il sera déjà trop tard pour elle. Avis !

Mohamed Abdoun

Articles récents

Articles similaires