Vaccin anticovid de Pfizer : Soupçons de négligence à la phase des essais cliniques

Vaccin anticovid de Pfizer : Soupçons de négligence à la phase des essais cliniques
Un article publié par la revue British Medical Journal risque de compromettre sérieusement la fiabilité du vaccin anticovid, développé le big Pharma américain Pfizer. Un de ses sous-traitants, la société Ventavia Research Group en l’occurrence, est accusé de négligence à la phase des essais cliniques réalisés sur 1000 volontaires. La Food and Drug Administration (FDA) a été alertée, en automne 2020 par une directrice centrale du groupe pharmaceutique, sur l’apparition de « problèmes de protocole lors des essais cliniques de phase 3, étape cruciale pour l’autorisation de mise sur le marché ». La responsable a été licenciée et sa plainte classée sans suite par l’organisation qui veille statutairement sur la pharmacovigilance.  Ne voulant nullement rentrer chez elle sans dénoncer les anomalies constatées dans le process, elle a adressé des documents, prouvant ses allégations,  au British Medical Journal, qui les a publiés. Ces preuves écrites font état d’effets indésirables mal répertoriés, de mauvaise conservation des vaccins, qui n’étaient pas à bonne température et mal étiquetés, ou encore une absence de suivi des patients. « Elle détaille que plusieurs patients ayant effectué des signalements n’auraient jamais été recontactés. Des photos auraient révélé des aiguilles jetées dans un sac plastique au lieu d’être placé dans une boite pour objets tranchants. Des problèmes sur l’anonymat des volontaires ont aussi été dévoilés ». Jusqu’à présent, Pfizer et son sous-traitant mis en cause dans cette affaire, n’ont pas fourni leur version des faits.

Soulef B.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,319SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles