Viol de quatre enseignantes à Bordj Badji Mokhtar : deux suspects arrêtés

Viol de quatre enseignantes à Bordj Badji Mokhtar : deux suspects arrêtés

Deux personnes soupçonnées d’être impliquées dans le viol de quatre enseignantes à Bordj Badji,  ont été arrêtées, aujourd’hui, annonce la Cour d’Adrar, qui précise également que  « le procureur du tribunal de Bordj Badji Mokhtar, après avoir été informé des faits, a chargé la police judiciaire de mener une enquête approfondie sur l’affaire pour  l’arrestation des suspects par tous les moyens légaux et dès que possible ».

La même source affirme  également que « l’enquête principale se poursuit et a jusqu’à présent abouti à l’arrestation de deux suspects que les victimes ont reconnu », affirmant que le reste des procédures est en cours, et le parquet au tribunal d’Adrar s’attèlera d’informer l’opinion publique des résultats de l’enquête et des mesures prises en temps opportun ».

Il est à rappeler que cette agression a eu lieu au logement de fonction sis à la Nouvelle Ecole, numéro 10, à 2h du matin, par quatre individus, qui leur ont fait subir un viol collectif pendant deux heures, en présence d’un nourrisson de deux ans. Les enseignantes, qui sont au nombre de 10 à habiter cette structure, se trouvent toutes à l’hôpital et dans un état psychologique déplorable.

Yahia Maouchi