Violence terroriste au Tchad : 12 militaires tués

Violence terroriste au Tchad : 12 militaires tués

Au moins 12 militaires et 40 assaillants ont été tués ce mardi au Tchad dans des combats consécutifs à l’attaque d’une position de l’armée par des terroristes dans la région du lac Tchad, a déclaré le gouverneur de la province, Mahamat Fadoul Mackaye.

Par ailleurs, 9 personnes ont également été tuées le même jour dans des manifestations de violence sporadiques à N’Djamena et dans le sud du Tchad contre la junte militaire qui a pris le pouvoir après l’assassinat d’Idriss Déby Itno, selon une ONG locale.

« On dénombre neuf morts », sept à N’Djamena, deux autres à Moundou, dans le sud du Tchad, « ainsi que 36 blessés avec une dizaine d’arrestations », selon la Convention tchadienne de défense des droits de l’homme (CTDDH).

A.O