Washington offre 10 millions de dollars pour sa capture : La tête de l’assassin de Hariri mise à prix

Washington offre 10 millions de dollars pour sa capture : La tête de l’assassin de Hariri mise à prix

Les États-Unis ont offert ce lundi une récompense pouvant atteindre dix millions de dollars pour trouver le membre du mouvement chiite libanais Hezbollah, Salim Ayyash, condamné en son absence par un tribunal international pour son rôle dans l’assassinat de l’ex-premier ministre libanais Rafic Hariri. 

Dans un communiqué, le département d’Etat américain présente cet homme comme «un membre opérationnel important de l’Unité 121 du Hezbollah, l’escadron de la mort du groupe qui reçoit ses ordres directement du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah».

«Ayyash est connu pour avoir été impliqué dans des efforts pour faire du mal à du personnel militaire américain», a-t-il ajouté sans plus de précisions. Le Tribunal spécial des Nations unies pour le Liban (TSL) l’a condamné en décembre à la prison à perpétuité, pour avoir pris part à l’attentat-suicide qui a tué en 2005 Rafic Hariri et 21 autres personnes. Ce jugement fait l’objet d’un appel. Salim Ayyash est toutefois toujours en fuite, Hassan Nasrallah refusant de le livrer.

R.I.