Washington s’aligne sur le plan marocain : Seule la lutte armée…  

Washington s’aligne sur le plan marocain : Seule la lutte armée…  

Les enseignements de l’histoire se paient cher. Et au comptant. Ce qui vous est pris par la force ne vous sera restitué que par la force l’Algérie, avec son combat homérique, en ait quelque chose. Le Maroc, pas mauvais élève de l’histoire non plus, a préféré les résultats immédiats grâce à l’intrigue, la trahison et l’alignement total sur la ligne criminelle et terroriste de l’entité sioniste. Rabat a vendu son âme et la Palestine pour obtenir le Sahara Occidental. D’où la déclaration de Trump sur le Sahara Occidental. A présent, c’est l’administration Biden qui s’aligne sur la proposition d’autonomie de Mohamed VI. Anthony Blinken dit aussi « soutenir fermement » l’action de Stafan de Mistoura, le nouvel envoyé spécial du SG de l’ONU pour le Sahara Occidental. Blinken, chef de la diplomatie US, qui a effectué la veille un crochet par Rabat,  en effet qualifié ce plan d’autonomie de « sérieux. Reste à dire que Washington n’est pas le maitre du monde. Que tous les Etats doivent impérativement se plier au droit international, et que celui-ci décrète que le Sahara Occidental est un territoire  non-autonome à décoloniser, dont le peuple a droit à l’organisation d’un référendum d’autodétermination. Parce que   cette planète n’’est pas une jungle, la force de loi doit primer sur la loi de la force. En attendant, le Polisario vient d’apprendre que seul son combat armé peut le libérer du joug colonial marocain l’ONU, ce « machin », ne semble pas prêt non  plus à lui faire de cadeau. Ce sont les rapports de force sur le terrain qui vont déterminer l’essentiel des positions des nations dont l’avis compte au sein des Nations-Unies.

Mohamed Abdoun