Wided Belhouchet : « Nous avons enregistré une croissance de plus de 10 % en 2020 »

Wided Belhouchet : « Nous avons enregistré une croissance de plus de 10 % en 2020 »

Dans ce contexte économique inédit, CASH Assurances a réussi à confirmer la tendance haussière de ses résultats techniques et financiers qu’elle avait regagnée en 2019, alors que le secteur enregistre, pour la première fois depuis plus de deux décennies, un recul du chiffre d’affaires, estimé en 2020, à plus de 6%.

Avec un chiffre d’affaires de près de 14 Milliards de Dinars, CASH Assurances enregistre, selon Wided Belhouchet, P-DG de CASH Assurances, une croissance de plus de 10% par rapport à 2019, grâce au renouvellement de son portefeuille et à l’amélioration de ses parts de marché, réalisés à travers le confortement de son leadership dans le segment des risques majeurs et la consolidation de sa position au titre de la branche incendie et risques divers.

La Patrie News : le secteur des assurances a connu une régression de plus de 6 % par rapport aux réalisations de l’année dernière. Qu’est-ce qui a fait que Cash Assurance réalise des résultats positifs ?

Wided Belhouchet : Effectivement, le secteur des assurances en Algérie a subi de plein fouet les retombées de la baisse de l’activité économique, aggravée par la survenance de la pandémie de coronavirus. A l’exception de la branche Incendies et risques divers, tous les autres segments ont été fortement impactés, notamment, le transport, l’automobile et les assurances de personnes. Dans cette conjoncture particulièrement difficile, CASH Assurances a réussi à maintenir la tendance haussière de ses résultats techniques et financiers entamée en 2019, en enregistrant une croissance de plus de 10 % en 2020, et ce grâce à la confiance et à la fidélité de nos nombreux clients et partenaires, mais aussi, grâce aux efforts consentis par nos équipes.

$Ces efforts, en cette période difficile, se sont soldés par le renouvellement de notre carnet de commande et le maintien de nos parts de marché, à travers le confortement de notre leadership dans le segment des risques complexes et la consolidation de notre position dans les branches incendie et risques divers, ainsi que celle des risques liés au transport.

La Patrie News : Donc, CASH assurances n’a pas été impactée par les effets de la pandémie….

Wided Belhouchet : En dépit du ralentissement du rythme de nos activités, particulièrement le volet recouvrement durant notamment la phase de confinement, la crise sanitaire n’a pas eu d’impact sur nos résultats techniques et financiers, dès lors que nos projections émises en 2019 ont été même dépassées, en augmentant notre chiffre d’affaires de plus 10% en 2020, en le portant de 12,7 à près de 14 Milliards DA.

Mais il est clair que l’ampleur de la pandémie a, indéniablement, impacté négativement le rythme de l’activité économique à l’échelle planétaire et CASH Assurance ne pouvait pas être épargnée. De par son caractère inédit, la pandémie a bouleversé notre fonctionnement dans nos actes de gestion quotidiens les plus ordinaires, comme le travail présentiel, la tenue de réunions de travail en interne ou avec les partenaires….

Cette situation exceptionnelle a nécessité la mise en place d’un dispositif particulier pour permettre à nos structures de s’adapter, progressivement, en adoptant un fonctionnement palliatif, tel que le télétravail, et en « mettant à profit » cette nouvelle situation pour engager des réflexions sur l’amélioration de notre système de gouvernance, en vue de garantir la pérennité de nos performances techniques et financières.

La Patrie News : En vous projetant, dans l’avenir, avec quelle approche allez-vous aborder le marché des assurances ?

Wided Belhouchet : Les résultats positifs que nous avons réalisés les deux dernières années ne doivent pas nous faire perdre de vue l’environnement dans lequel nous évoluons, marqué par de plus en plus de concurrence sur un potentiel de primes en baisse, notamment dans les branches Engineering et Transport, en raison du ralentissement de l’investissement public dans les infrastructures et la réduction du volume des importations.

Partant de ce constat, nous avons jugé nécessaire d’accélérer le processus de diversification, à travers l’élargissement de nos offres pour inclure la couverture des risques liés aux activités des entreprises de moyenne et petite taille, ainsi que celles destinées aux professions libérales et aux particuliers.

Pour réunir les conditions nécessaires à la réussite de ce processus de diversification, un plan de vulgarisation et une stratégie visant plus de proximité avec nos clients ont été élaborés. La reconfiguration de notre site web pour une gestion interactive de nos relations avec les assurés, notamment, en termes d’établissement de devis, de paiement électronique et de déclaration de sinistres, fait partie d’un plan global de digitalisation que nous avions initié en 2019 et mis en œuvre en 2020.

Aussi, dans l’objectif d’une meilleure perception de la compagnie, nous avons engagé, en 2020, une stratégie de communication, devant lui assurer plus de visibilité, à travers une présence soutenue dans les médias, dans l’objectif d’augmenter sa notoriété, valoriser son expertise et vulgariser ses nouveaux produits.

Entretien réalisé par Yahia Maouchi