Zabihullah Mujahid, porte-parole des talibans : « Pas de preuves de l’implication de Ben Laden dans les attentats du 11 septembre

Zabihullah Mujahid, porte-parole des talibans : « Pas de preuves de l’implication de Ben Laden dans les attentats du 11 septembre

Le porte-parole des talibans a déclaré qu’aucune preuve n’existait, qui impliquait Oussama ben Laden dans les attentats terroristes du 11 septembre, malgré une montagne de preuves reliant le chef décédé d’Al-Qaïda aux détournements de compagnies aériennes qui ont frappé le World Trade Center et le Pentagone.

 Lors d’une interview avec Richard Engel de NBC News d’Afghanistan, le porte-parole des talibans Zabihullah Mujahid a fait cette déclaration en réponse à une question de savoir si le pays deviendrait à nouveau une base pour le terrorisme alors que l’administration Biden se prépare au retrait des troupes américaines. 

« Quand Oussama ben Laden est devenu un problème pour les Américains, il était en Afghanistan. Bien qu’il n’y ait aucune preuve de son implication, nous avons maintenant promis que le sol afghan ne sera utilisé contre personne », a-t-il déclaré. Lorsqu’on lui a demandé s’il croyait vraiment que Ben Laden n’était pas impliqué dans les attentats du 11 septembre 2001, Mujahid a doublé la mise. « Il semble donc que même maintenant, après tout cela, vous n’acceptez aucune responsabilité », a répondu Engel. « Il n’y a aucune preuve. Même après 20 ans de guerre, nous n’avons aucune preuve qu’il était impliqué », a répondu Mujahid.

« Il n’y avait aucune justification à la guerre. C’était [an] excuse pour la guerre. » Dans un message enregistré publié en 2004, Ben Laden a admis avoir ordonné les attentats du 11 septembre au cours desquels 19 pirates de l’air ont pris le contrôle de quatre avions commerciaux américains et les ont écrasés contre les tours du World Trade Center à New York et au Pentagone.

Le quatrième jet s’est écrasé dans un champ en Pennsylvanie après une révolte de passagers. Les troupes américaines ont envahi l’Afghanistan après une campagne de bombardements en réponse à l’attaque de 2001 et au refus des talibans de livrer les dirigeants d’Al-Qaïda, qui ont reçu un sanctuaire, y compris Ben Laden. Le leader terroriste a été tué le 1er mai 2011 par des Navy SEALs au Pakistan.

R.N.