Zeghdar reçoit l’ambassadeur du Japon : Vif intérêt des japonais pour investir en Algérie

Zeghdar reçoit l’ambassadeur du Japon

Vif intérêt des japonais pour investir en Algérie

Hayet Youba

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, a reçu, ce mardi, l’ambassadeur du Japon en Algérie. Lors de cet entretien, les deux parties ont évoqué les relations économiques et industrielles entre les deux pays et le partenariat de manière global ainsi que les moyens de le consolider. Les deux responsables ont passé également, en revue les grandes opportunités d’investissement offertes par l’Algérie, qui permettent la concrétisation de partenariats gagnant-gagnant. À cet égard, le ministre a réitéré la disponibilité de l’Algérie à la coopération affirmant que « les portes au partenariat sont ouvertes aux investisseurs japonais. Dans tous les domaines industriels pour concrétiser leurs projets en Algérie. » Pour sa part, l’ambassadeur du Japon a exprimé le vif intérêt des institutions japonaises à investir, notamment dans la perspective de la zone de libre-échange africaine, qui fait de l’Algérie une porte d’entrée vers l’Afrique. Ce n’est pas la première fois que les partenaires japonais expriment leurs intérêts d’investir en Algérie, Kono Akira, l’ambassadeur japonais en Algérie avait déjà exprimé ce vif intérêt, en décembre dernier citant plusieurs domaines dont les télécommunications, l’industrie pharmaceutiques et la santé. Le secteur de l’industrie automobile demeure un des principaux domaines qui suscite l’intérêt des opérateurs nippons, avait-il fait savoir, déclarant « notre intérêt pour l’industrie automobile est bien connu et on attend la révision de code de l’investissement en Algérie ». Aujourd’hui que le code de l’investissement est voté et que le climat des affaires s’améliore et se stabilise en plus de la Zlecaf, tous les ingrédients semblent réunis pour permettre cette coopération économique qui viendra renforcer des relations bilatérales « excellentes », comme les a qualifiées l’ambassadeur du Japon en Algérie qui souhaite saisir le soixantième anniversaire célébrant les relations entre l’Algérie et le Japon en 2022 pour renforcer la collaboration entre les deux pays. Rappelons qu’un groupe parlementaire d’amitié Algérie-Japon a été installé, en mars dernier, à l’APN et qui aura pour rôle d’appuyer la démarche de renforcement des relations entre les deux pays notamment la coopération économique et culturelle.

H.Y.

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles