Arrivé à Gao (Mali) : Boukadoum rend hommage aux « martyrs du devoir » Boualem Saïes, et Taher Touati

Arrivé à Gao (Mali) : Boukadoum rend hommage aux « martyrs du devoir » Boualem Saïes,  et  Taher Touati

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a été reçu, mercredi à Bamako, par le président malien, Bah N’Daw, avec lequel il a évoqué les relations bilatérales et les perspectives de les renforcer, ainsi que des moyens à même d’accélérer la cadence de la mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger.

Dans le cadre de sa visite de travail au Mali, le chef de la diplomatie algérienne a indiqué qu’il s’est entretenu avec le vice-président du Mali, le colonel Assimi Goïta et le ministre de la réconciliation nationale, le colonel Ismael Wagué, avec lesquels il a abordé les relations bilatérales et les modalités de faire progresser le processus de paix et de réconciliation que l’Algérie accompagne et soutient.

Ce jeudi, le chef de la diplomatie algérienne s’est rendu dans la ville malienne Gao, chef-lieu du cercle et de la région de Gao, située sur le fleuve Niger. Sur place, Sabri Boukadoum, a rendu un vibrant hommage aux deux diplomates algériens, le consul à Gao, Boualem Saïes et son adjoint, Taher Touati, enlevés le 5 avril 2012 ainsi que cinq autres diplomates algériens, par le Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest) qui contrôlait cette ville du nord-est du Mali.

Le consul est décédé en captivité des suites d’une maladie chronique, deux après alors que Tahar Touati avait été exécuté par ses ravisseurs.

« Je viens d’arriver à Gao, au nord du Mali, où je me suis souvenu de nos camarades martyrs du devoir, le consul général Boualem Saïes,  et son adjoint, Taher Touati. Que Dieu les accueille dans son vaste paradis. Leur mémoire restera immortelle dans nos cœurs », ajoute le Chef de la diplomatie, lors d’un tweet.

https://www.facebook.com/601573406558240/posts/3667058083343075/?sfnsn=mo

Dj. Am