Belgique : un Algérien lourdement condamné pour s’être évadé d’une prison

Belgique : un Algérien lourdement condamné pour s’être évadé d’une prison

En Belgique, un tribunal a condamné ce jeudi un homme, d’origine algérienne, à 14 ans de prison pour s’être évadé de la prison d’Andenne, une ville située près de Namur dans l’est du pays.

Selon la Dernière Heure (DH), le prévenu est resté en cavale pendant quatre ans. « Après avoir séjourné dans sa famille en Algérie, il a été interpellé à Paris le 27 novembre (2020) dernier et faisait opposition le 11 février (2021) », indique la même source.

Les faits remontent au 9 octobre 2011. Ce jour-là vers 10h30, le prévenu et plusieurs de ses acolytes ont profité d’une panne « mystérieuse » des caméras de surveillance, d’un tourniquet et du système d’enregistrement.

Après une bagarre, ils ont pris en otage quatre gardiennes de la prison d’Andenne avant de prendre la poudre d’escampette « dans des véhicules qui les attendaient sur le parking de l’établissement pénitentiaire ».

Une course-poursuite s’en était suivie. Elle a donné lieu à l’interpellation des détenus. « Après 4 ans de détention préventive, le prévenu s’est volatilisé. Il a été condamné par défaut le 13 octobre 2016 à une peine de 14 ans de prison », ajoute la DH.

L’homme, condamné à vingt ans de prison 1995 pour des faits similaires, a nié les faits. « Je ne conteste pas. C’était il y a 10 ans déjà. Je pettais les plombs à ce moment-là, mais ce n’est pas moi qui ai organisé cela », a-t-il raconté.

Et d’ajouter, « la bagarre n’était pas censée être une diversion. Je me suis emparé d’une personne. C’est un hasard si des gardiennes étaient là à ce moment et nous sommes partis avec deux d’entre-elles ».

Skander Boutaiba