Crise libyenne : Le chef de l’Onu salue l’accord de cessez-le-feu

Crise libyenne : Le chef de l’Onu salue l’accord de cessez-le-feu

Le secrétaire général des nations unie,  Antonio Guterres, a salué vendredi, l’accord de cessez-le-feu signé à Genève entre les parties libyennes en conflit après des négociations de près d’une semaine.

M. Guterres a estimé dans une conférence de presse à New York, qu’il s’agissait d’ « une étape fondamentale vers la paix et la stabilité en Libye».

«Je félicite les parties  pour avoir fait prévaloir l’intérêt de leur nation sur leurs différences», a-t-il souligné,  ajoutant que «trop de gens ont souffert du conflit pendant trop longtemps».

«J’appelle toutes les parties prenantes et les acteurs régionaux à respecter les dispositions de l’accord de cessez-le-feu et de s’assurer de son application sans retard», a dit indiqué M. Guterres, insistant  sur  la nécessité de « respecter l’embargo sur les armes imposé en Libye depuis 2011 ».

Vendredi matin, cinq militaires issus du Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli, et cinq autres représentants les autorités de l’Est libyen, liées au maréchal Khalifa Haftar, ont conclu un accord sous les auspices de l’ONU.

Ab. M.