FLN : Pr Ahmed Zeghdar, pressenti au poste de secrétaire général

FLN : Pr Ahmed Zeghdar, pressenti au poste de secrétaire général

Le FLN joue-t-il  la carte des  compétences?  Les jours de Abou El Fadhl Baâdji à la tête du FLN, sont désormais comptés, d’autant que la fronde au tour d’un « SG illégitime » ne faiblit pas.

Dans les coulisses du parti, on parle déjà d’une mise à l’écart El Fadhli, y compris par ceux qu’il considérait jusque-là, des « proches collaborateurs ».

Non seulement. Au FLN, on songe déjà à la succession. Et c’est le nom de l’actuel ministre de l’Industrie Pr Ahmed Zeghdar, qui est évoqué avec insistance.

« Le choix porté sur la personne de l’actuel ministre de l’Industrie, n’est pas fortuit », nous assure un cadre du FLN, notant dans la foulée que Ahmed Zeghdar jouit de toutes les qualités requises lui permettant de s’assurer un tel poste de SG du FLN.

« Il est intègre, estimé par la base militante, Pr Zeghdar est surtout un vrai militant du parti », nous confie encore notre source.

Ancien Mouhafedh et ancien parlementaire (FLN), Pr Ahmed Zeghdar occupait le poste du  président de la commission finances et budget au sein de l’Assemblée sortante.

Pour les législatives du 12 juin dernier, il s’est vu « refusé » son dossier de candidature par l’actuel SG du FLN, et ce pour des raisons qui demeurent inconnues.

Le remplaçant de Mohamed Bacha, à la tête du département de l’Industrie, avait également  occupé plusieurs postes de responsabilités clés dans les secteurs des finances et l’industrie.  Expert financier, il avait été également recteur d’université.

Si pour une meilleure performance de l’économie nationale, ministère de l’Industrie a identifié cinq axes stratégiques, à la tête du FLN, la mission de son futur SG est surtout de rassembler les militants et les cadres du parti, dont certains ont préféré s’éclipser d’autant qu’ils ne pouvaient continuer à « militer » dans un parti « miné », et tribunes  de querelles interminables.

Pr Ahmed Zeghdar, si son élection à la tête du FLN se confirme, aura ainsi la lourde tâche de redorer le blason d’un parti, en déperdition continue.

Dj. Am