Jardin d’essais du Hamma : ouverture imminente… mais avec des règles strictes

Jardin d’essais du Hamma : Ouverture imminente… mais avec des règles strictes

La direction du jardin d’essais d’El Hamma a mis en place un protocole sanitaire au service des visiteurs attendus en prévision de sa réouverture, portant sur l’intensification des opérations de désinfection, le contrôle du port obligatoire des bavettes et le respect de la distanciation physique, a indiqué le  directeur général du jardin d’essais, Abdelkrim Boulahia.

« A la lumière des instructions du wali d’Alger, le jardin d’essais d’El Hamma a bénéficié, durant toute la semaine précédente et jusqu’à  samedi, d’opérations de désinfection ayant touché ses différentes structures et ce dans le cadre des mesures de prévention spécifiques à la lutte contre la covid-19 », a fait savoir M. Boulahia dans une déclaration à l’APS.

La direction du jardin d’essais a mis en place un protocole sanitaire au service des visiteurs qui sera opérationnel dès l’annonce officielle de sa réouverture, a expliqué le même responsable qui n’a pas donné une date fixe pour celà.

Suite à la série de campagnes de désinfection programmées en coordination avec la circonscription administrative d’Hussein Dey, il a été décidé, en outre, la mobilisation de 4 grands camions citernes (10.000 litres) qui devront sillonner tous les environs du jardin demain samedi pour davantage de désinfection, a souligné M. Boulahia, ajoutant que le programme de désinfection se poursuivra quotidiennement dès l’ouverture des portes du jardin.

Faisant savoir que la direction du jardin d’essais devra procéder à la prise de température des visiteurs au niveau des deux entrées principales (rue Hassiba Ben Bouali et rue Mohamed Belouizdad), le même responsable a souligné que les agents devront veiller également au respect des instructions sanitaires, notamment le port de bavette et la distanciation physique.

Dans le même contexte, Boulahia a affirmé que l’administration « évitera » le rassemblement de plusieurs personnes devant les points de vente des tickets d’entrée ou à l’intérieur du jardin « notamment au niveau de la partie réservée aux animaux au regard de sa petite superficie qui ne dépasse pas un (1) hectare, et le nombre des cages rapprochées à l’intérieur », ainsi les agents vont faire entrer les visiteurs par petits groupes de manière à maintenir la distance nécessaire entre les personnes.

 Yanis Younsi (avec agences)