La justice place l’adolescent Saïd Chetouane dans un établissement adapté

La justice place l’adolescent Saïd Chetouane dans un établissement adapté

Sur décision d’une juge des mineurs près le tribunal de Sidi M’hamed, l’adolescent Saïd Chatouane sera placé dans un établissement de protection de l’enfance, indique ce lundi un communiqué du parquet.

La décision a été prise après l’enregistrement d’« un comportement agressif » de la part de l’adolescent qui « contrevient aux mesures prises en sa faveur ».

« Parallèlement aux poursuites judiciaires engagées contre des accusés majeurs impliqués dans l’exploitation et la diffamation du mineur susmentionné, un dossier relatif à l’enfant mineur a été ouvert le 05 avril 2021 par madame la juge des mineurs car il (Saïd Chetouane) encourait un danger moral », détaille le communiqué.

Et de poursuivre, « La juge a rendu sa décision en fonction de l’intérêt supérieur de l’enfant. Elle a décidé de le remettre à sa mère comme l’une des mesures prévues par la loi visant à le protéger, tout en obligeant cette dernière à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer sa prise en charge ».

En dépit de cette mesure, l’adolescent a opté pour un comportement « contrevenant ». « Il a participé à des manifestations non-autorisées en compagnie de personnes majeures », souligne le parquet.

La juge des mineurs, sur la base des réquisitions du parquet, a modifié, par conséquent, les mesures prises l’égard de Saïd Chetouane, ordonnant que « l’intéressé soit placé dans un centre spécialisé de protection de l’enfance ».

Skander Boutaiba