L’appel de la mère de Wissal Chouaib entendu

L’appel de la mère de Wissal Chouaib entendu

Ayant obtenu la meilleure note (19,24/20) au baccalauréat 2021, Wissal Chouaib (Ouargla), qui a été honorée par le président de la république,  a choisi de continuer ses études en Algérie et a bénéficié d’une chambre à la cité universitaire d’El Alia, la meilleure en tous points de vue au niveau de la capitale.

Aujourd’hui, la mère de Wissal a lancé un appel sur Facebook aux autorités concernées pour ce qui est des conditions d’hébergement de sa fille qu’elle a qualifiées de mauvaises, notamment avec sa compagne de chambre.

La Patrie News a contacté des responsables au niveau du ministère de l’enseignement supérieur qui nous ont annoncé qu’aussitôt l’appel reçu, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a dépêché un haut cadre au niveau de la cité U d’El Alia.

Sur place, il a été constaté que la jeune Wissal ne s’était pas très bien entendue avec sa compagne de chambre et décision a été prise aussitôt par le ministre lui-même afin de la faire bénéficier d’une chambre individuelle afin de lui éviter d’autres inconvénients, qui sont d’ailleurs habituels dans toutes les cités universitaires du monde, notamment pour les premières années.

Pour rappel, la cité universitaire d’El Alia (Alger) est la meilleure d’Alger et nombre de bacheliers ayant obtenu les meilleures notes au Baccalauréat y ont été hébergés, sans qu’il y ait eu aucun problème.

Une nouvelle ère a commencé pour l’enseignement supérieur

Il faut dire que le ministre, Abdelbaki Benziane, et l’ensemble des structures du ministère sont toujours à l’écoute des étudiants pour répondre à leurs doléances et leur permettre de poursuivre leurs études dans les meilleures conditions, que ce soit pour le côté pédagogique ou pour ce qui est de l’hébergement.

D’ailleurs il n’y a qu’à revenir aux deux dernières rentrées universitaires pour voir qu’elles se sont passées dans les meilleures conditions possibles, malgré la pandémie de covid19 qui a nécessité de gros moyens logistiques pour leurs réussites.

En plus, les grèves récurrentes, les revendications des différentes catégories de travailleurs et des étudiants ne sont plus qu’un mauvais souvenir car elles ont été prises en charge ou sont en phase d’étude pour leur règlement grâce à la concertation et à la transparence dans la gestion des différentes crises qui ont été instaurées au cours de ces dernières années.

La jeune Wissal peut continuer ses études en toute quiétude car elle bénéficie de toute l’attention des plus hauts responsables du secteur de l’enseignement supérieur et même de l’Etat, elle est l’avenir et l’espoir de l’Algérie, elle et tous les étudiants qui peinent et se démènent pour acquérir le savoir et le savoir-faire pour participer au développement de leur pays.

Tahar Mansour

Articles récents

Articles similaires