L’armée lance, à nouveau, un avertissement à ceux qui menacent l’Algérie

L’armée lance, à nouveau, un avertissement à ceux qui menacent l’Algérie

Le dernier numéro de la revue El Djeich a réitéré l’avertissement lancé récemment par le général de corps d’armée, Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP) à l’égard de ceux qui menacent l’Algérie.

Pour l’ANP, le discours du général de corps d’armée, Saïd Chanegriha, est clair, net et ne laisse place à aucune interprétation, « comme il ne nécessite aucune explication ».

L’auteur de l’édito de la revue a été plus explicite d’ailleurs en recommandant « aux aventuriers et aux inconscients de reprendre le droit chemin, de retrouver leurs esprits et de cesser leurs turpitudes et autres vitupérations charlatanesques » à l’égard de l’Algérie.

Dans ce contexte, il a affirmé que l’adhésion du peuple algérien au projet d’édification de l’Algérie nouvelle « n’est pas du goût de certains agitateurs et revanchards ».

Ces derniers se employés à attaquer « toutes les réalisations qui ont été faites à ce jour, comme l’a souligné Monsieur le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, dans son discours à la Nation, à l’occasion du 59e anniversaire de l’Indépendance et de la fête de la Jeunesse ».

« Le peuple algérien, qui a conforté sa marche triomphale par la référence du 1er Novembre, est en mesure de battre en brèche les intentions des courants suspects et leurs manœuvres visant à attenter à la sécurité et à la stabilité du pays. Il est également déterminé à faire face, résolument et énergiquement, à tous ceux qui seraient tentés de s’attaquer à l’Algérie, forte par son peuple et son armée. Le peuple algérien, qui célèbre aujourd’hui l’anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale et qui puise dans le génie de ses enfants et dans le Hirak béni authentique une foisonnante conscience nationale, demeure hautement vigilant quant aux intérêts suprêmes de la Nation et aux repères jalonnant sa voie de fidélité vers l’unité et la victoire », a-t-il notamment déclaré.

La revue El Djeich affirme par ailleurs que la bataille menée par l’Algérie aujourd’hui n’est pas « moins importante que celle menée par notre peuple lors du combat libérateur ». Bien plus, « elle en est le prolongement naturel ».

« Et, tout comme les jeunes d’hier avaient théorisé, planifié et alimenté la Révolution libératrice, la nouvelle Algérie s’appuie sur la jeunesse qui est appelée à investir dans divers domaines, à exploiter ses compétences au service du développement de la Patrie et de son unité, d’autant que le nouveau Parlement compte en son sein de jeunes énergies qui portent en elles tous les espoirs et les aspirations de la jeunesse », a souligné l’auteur de l’édito.

Fin juin, le chef d’État-major de l’ANP a adressé depuis Djanet une sérieuse mise en garde à ceux qui menacent l’Algérie. « Nous adressons les plus fermes avertissements à tout esprit malade et assoiffé de pouvoir, nourrissant des velléités de porter atteinte à l’image et à la sécurité de l’Algérie, qu’ils sachent que la réponse sera dure et décisive », a-t-il asséné.

Skander Boutaiba

Articles récents

Articles similaires