« Le maintien de la date de l’examen du BEM pénalise doublement les élèves »

 

Messaoud Boudiba, porte-parole du Cnapeste

« Le maintien de la date de l’examen du BEM pénalise doublement les élèves »

Messaooud Boudiba,  porte-parole du Cnapeste, a réaffirmé la position de son syndicat qui rejette le recours à l’examen du BEM.

Selon lui, le maintien de cette date est anti pédagogique  et  va à l’encontre de la santé psychique des élèves.

Pour le Cnapeste,  en ces temps de crise  sanitaire  l’élève est doublement pénalisé.

En effet étant dans une phase critique liée à l’adolescence, on lui impose un examen auquel l n »est plus préparé psychologiquement.

Le président de la république dans son discours  d ‘Avril a affirmé que les examens de fin d’ année ne sont pas obligatoires en raison de la situation exceptionnelle que travers le pays De plus le maintient de cette date affole les associations des parents d’élèves qui ne cessent de contacter le ministère de l ‘Education et la présidence pour l annulation de cet examen .

M Boudiba affirme que cette décision  ne tient pas compte de l’état psychologique de l’élève qui pour lui l’ annulation de l’examen est un faite établi

Reda Hadi