Le ministre sahraoui de l’Information honore Pr Ammar Belhimer

Le ministre sahraoui de l’Information honore Pr Ammar Belhimer

Pr Ammar Belhimer, ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement a été honoré par le ministre sahraoui de l’Information, pour tous ses efforts déployés ainsi que la presse nationale et son engagement sans failles aux cotés du peuple sahraoui dans sa quête de son indépendance et sa souveraineté sur tous ses territoires occupés militairement et illégalement par le Maroc.

Tout comme la position officielle algérienne, claire et inchangée envers la question sahraouie, les journalistes algériens, eux aussi, tentent bien que mal de faire parvenir au monde entier « les souffrances » d’un peuple pris entre les griffes du colon marocain.

Les expériences vécues avec des Sahraouis,  les longs moments partagés avec ces derniers que ce soit dans les territoires libérés ou dans les camps des réfugies nous en enseignés que le» soutien « de la presse algérienne « a largement contribué, du moins à alléger les maux ».

Les sahraouis sont conscients de cette réalité. Ils sont surtout reconnaissants. Une reconnaissance, affichée au plus haut niveau de la société sahraouie. Qu’ils soient ministres, ou autres responsables sahraouis,  y compris, Brahim Ghali, le président sahraoui, ils  n’ont jamais tardé à rendre un grand hommage à cette presse.

 

« Le peuple sahraoui qui souffre encore de l’occupation et de la répression systématique contre les militants de l’Intifada de l’Indépendance qui résistent patiemment à la tyrannie de l’occupant marocain, vous rend grand hommage, reconnait votre gratitude et vous présente ses félicitations ainsi qu’au peuple algérien vaillant et aux dirigeants Algériens en tête desquels, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune », écrivait le président Sahraoui, dans son message adressé aux journalistes à l’occasion de la journée nationale de la presse algérienne, célébrée le 22 octobre de chaque année.

« En cette journée phare, je tiens à présenter, au nom du peuple et du gouvernement sahraouis et en mon nom personnel, les félicitations les plus chaleureuses à tous les journalistes et bloggeurs algériens qui nous ont accompagnés et nous accompagnent dans notre lutte pour le recouvrement de la liberté et de la souveraineté de la partie occupée de notre territoire national », avait-il ajouté.

M.M.H