Match Algérie – France : le président de la fédération française sceptique

Match Algérie – France : le président de la fédération française sceptique

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), a affirmé que c’était « un rêve » pour lui de voir les champions d’Afrique affronter en amical les champions du monde, à Alger.

« Ça fait huit ans que je suis à la Fédération, j’ai toujours souhaité aller à Alger », a-t-il déclaré dans un entretien qui sera diffusé dimanche prochain sur les ondes d’Europe 1,  dont quelques extraits ont été repris par RMC Sport.

Mais pour le patron de la FFF, les chances de voir cette rencontre se dérouler sont minces. Du moins, avant la fin de son mandat qui s’achèvera en 2021.

« On n’a jamais réussi à trouver un accord. Le président de la Fédération algérienne le souhaitait, mais je ne suis pas certain que l’État algérien le souhaitait vraiment », a-t-il regretté.

Et d’ajouter, « c’est un rêve pour moi d’aller jouer en Algérie. Je ne sais pas si sur la durée de mon mandat j’aurais le temps. Mais c’est une proposition que j’ai faite à plusieurs reprises aux dirigeants algériens ».

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, voudrait également voir les Fennecs affronter les Bleus : « Les motivations sont là, les deux fédérations sont parfaitement sur la même longueur d’onde », a-t-il souligné l’année passée dans un entretien accordé à RMC.

Faute de calendrier, le projet de match entre les deux sélections nationales n’a pas abouti en 2020. « Quand je vois le calendrier, entre les matchs de qualifications, l’Euro, la Ligue des nations, c’est très compliqué, pour eux comme pour nous. […] Il y a une élection présidentielle importante là-bas [le 12 décembre]. Mais il faut qu’on y arrive », confiait Le Graët en décembre passé. Avec la crise du coronavirus, il risque, tout simplement, d’être compromis…

Nacereddine Benkharef