Pétrole : le cours du Brent au plus haut depuis trois ans

Pétrole : le cours du Brent au plus haut depuis trois ans

Les prix du Pétrole continuent leur rallye haussier. Ce vendredi, le Brent – référence pour le pétrole algérien – a atteint 85,10 dollars, peu avant 9H00 GMT (10h00 en Algérie), selon l’AFP.

En somme, il s’agit d’un mini record battu depuis le 10 octobre 2018. « À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour le mois de novembre s’appréciait de 0,90% à 82,04 dollars », ajoute la même source.

Les prix du pétrole se portent bien grâce aux « perspectives radieuses pour la demande ». Jeudi, L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a dévoilé ses prévisions pour la demande mondiale de pétrole en 2021 et 2022. Elle a parié, d’après l’AFP, sur « un fort appétit pour le brut en remplacement du gaz et du charbon devenus hors de prix ».

« La crise énergétique mondiale pourrait au total soutenir la demande de brut à hauteur de 500.000 barils supplémentaires par jour par rapport à la normale », indique l’AIE.

Pour Carsten Fritsch, analyste de Commerzbank, même si la production augmente « le marché pétrolier sera sous-approvisionné d’environ un million de barils par jour au quatrième trimestre ».

Par ailleurs, les prix du gaz sont repartis à la hausse jeudi, après une récente accalmie. Cela a bien évidemment renforcé « les perspectives de la demande de produits pétroliers ».

Skander Boutaiba