Une ambiance « folle » après le nul entre l’Algérie et le Burkina Faso au stade Tchaker

Une ambiance « folle » après le nul entre l’Algérie et le Burkina Faso au stade Tchaker

Les 14.000 supporters de l’équipe nationale de football, qui ont garni les tribunes du stade Tchaker de Blida, ce mardi, lors du match des Verts contre le Burkina Faso (2-2), ont été aussi fidèles aux Verts qu’à leur réputation de 12ème homme en remplissant parfaitement leur mission.

Ils étaient là, défiant le froid et la pluie qui sévissaient dans la région de Blida rendant la pelouse du stade Tchaker très difficilement praticable.

Ils sont venus de toutes les régions du pays, aussi bien de l’Est, du sud, de l’Ouest et de « centre » pour revoir leur sélection nationale qu’ils n’ont plus vue depuis le début de la pandémie du coronavirus.

Les fans des verts ont pris d’assaut les tribunes du stade Tchaker depuis les premières heures de la matinée en créant une ambiance «folle» , à quelques heures du coup d’envoi du match.

Et au cours de la partie, et comme à leur habitude les supporters des Verts sont «muets » scrutant le moindre geste des joueurs aussi bien algériens que burkinabés.

Et dès l’ouverture du score par l’inévitable capitaine des Verts, le stade Tchaker s’enflamme.

Les supporters algériens se donnent alors à cœur joie manifestant leur satisfaction de ce très bon début de match des joueurs du coach Djamel Belmadi.

Mais le but égalisateur des burkinabés les a quelque peu refroidis d’autant que le jeu des Verts ne plait plus. Ils se sont contentés juste de se défendre au lieu de multiplier les efforts pour ajouter un second but.

Après la pause, les fans des Verts emblème national bien brandi scandent des chants à la gloire de la sélection nationale, pour les encourager à reprendre l’avantage.

Les supporters des Verts allument alors des lampes torche de téléphones portables devant eux pour animer la rencontre et pousser les joueurs à marquer un deuxième but.

Et c’est que fut fait par Feghouli qui double la mise à leur grande joie.

Mais, un penalty est sifflé au profit du Burkina Faso.

Les supporters retiennent leur souffle et fixe le gardien de but M’bolhi dans l’espoir qu’il réussisse face au capitaine burkinabé. Mais, ce dernier ne tremble pas et égalise une seconde fois pour sa sélection.

Les supporters algériens sont alors sur le qui-vive les huit dernières minutes du match espérant un troisième but pour les Verts, en vain. Le match se termine sur le score de parité de deux buts partout.

Et dès le coup de sifflet final de l’arbitre Gomez, les supporters algériens défilent alors car les Verts ont bel et bien arraché leur qualification aux matchs barrages prévu au mois de mars prochain.

Rendez-vous est donc bien pris entre les supporters des Verts et les joueurs du coach Belmadi au mois de mars prochain pour une autre folle ambiance beaucoup plus retentissante que celle de ce mardi 16 novembre 2021.

Saïd B.

 

 

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles