Youcef Chemali, ministre jordanien de l’industrie : «Aucune condition ne sera imposée aux exportateurs algériens»

Youcef Chemali, ministre jordanien de l’industrie : «Aucune condition ne sera imposée aux exportateurs algériens»

C’est un appel pour le moins solennel qu’a lancé ce dimanche, Youcef Chemali, ministre jordanien de l’industrie, à l’adresse des investisseurs privés algériens. S’exprimant à l’ouverture du Forum d’Affaires algéro-jordanien, il affirme : « Venez ! L’export vers la
Jordanie se fait pour vous sans taxes douanières, sans aucune entrave ni condition ». Une déclaration qui ne passera certainement pas inaperçue et suscitera l’intérêt des opérateurs.   Relevant l’excellence des relations historiques et le résultat probant des réformes engagées par le Président Tebboune, lesquelles, dit-il, commencent à se concrétiser et donner leurs fruits comme en témoignent les chiffres des exportations hors hydrocarbures et autres, M. Chemali indique que « nous sommes pour une vision complémentaire ». Indiquant que le volume des échanges reste « insuffisant et ne traduit pas l’efficacité du secteur privé», le ministre jordanien préconise de « s’éloigner des méthodes traditionnelles notamment en cette conjoncture difficile marquée par le Covid-19 et récemment la crise russo-ukrainienne ».  Relevant la hausse vertigineuse des produits des matières premières au niveau des pays arabes, M. Chemali indique qu’il est grand temps de « concrétiser la complémentarité entre nos deux pays dans un cadre gagnant-gagnant ». D’autre part, il annonce l’adoption
par le gouvernement jordanien d’une vision sur les 10 prochaines années, rappelant que le secteur industriel représente ¼ du PIB, et
90% des exportations.

Mohamed Ait S.

Related Articles

Stay Connected

22,765FansJ'aime
3,373SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles