Covid-19/4ème vague : La sonnette d’alarme est tirée

covid 19 3éme vague

Covid-19/4ème vague : La sonnette d’alarme est tirée

La situation épidémiologique due au coronavirus, devient de plus en plus préoccupante en Algérie. Avec 163 nouveaux cas confirmés enregistrés ces dernières 24 heures.

C’est vraisemblablement le calme qui précède la tempête.  En face les Algériens se montrent toujours réticents quant à une vaccination massive. Ainsi dire, la campagne de vaccination fait du surplace.

Se disant « étonné de ceux qui parlent de le quatrième vague au futur, alors que c’est maintenant qu’il faut agir »,  le Pr Djamel-Eddine Nibouche, Chef de service cardiologie de l’hôpital Nafissa Hamoud estime « qu’il faut encercler le virus maintenant ».

« Une moyenne de 5 décès par jour revient à déplorer 200 morts par mois, ce qui est un grand nombre », a déploré le spécialiste, ce vendredi, lors de son intervention sur les ondes de la Radio Sétif.

Pour lui, et afin d’éviter autant de décès, la seule et unique solution « réside » en la vaccination d’autant que  13 millions de doses de vaccin anti-Covid risquent tout simplement « la péremption ».

« Si l’on s’attend des Algériens à ce qu’ils se fassent vacciner volontairement, c’est de l’improbable », a-t-il faits avoir sans détour aucun.

C’est pourquoi, « il faut changer de stratégie ».  A commencer d’abord par « une vaccination obligatoire » notamment pour les personnels de la santé publique » comme partout ailleurs dans le monde »,  pour ensuite instaurer le pass sanitaire au niveau des universités et de divers endroits publics.

Aussi pour éviter l’hécatombe et la situation catastrophique de l’été dernier, le Pr Nibouche, recommande également « une enquête épidémiologique », afin de déterminer avec exactitude les régions qui connaissent une flambée des contaminations pour « encercler le virus avant qu’il ne soit trop tard ».

Il est surtout question des centres dédiés à la réception et la prise en charge des patients contaminés.

M.M.H

La patrie news (@lapatrienews) / Twitter