Face à la propagation de la pandémie : La France durcit les conditions d’accès à l’hexagone

Face à la propagation de la pandémie : La France durcit les conditions d’accès à l’hexagone 

La France a décidé de donner un autre tour de vis à l’accès à l’hexagone, selon son consulat en Algérie via sa page officielle  et décide, par voie de conséquences, de déconseiller vivement les déplacements de et vers la France « jusqu’à nouvel ordre ».

En effet, le consulat général de France en Algérie, a affirmé dans une publication sur sa page Facebook  qu’une stricte limitation des déplacements s’impose pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde, du fait de la circulation très active de virus de covid-19 et de ses variante » avant de préciser que « tout déplacement international – depuis l’étranger vers la France et de France vers l’étranger – est totalement et strictement déconseillé jusqu’à nouvel ordre.

Par ailleurs, évoquant les spécificités en rapport avec les déplacements  pour motif impérieux, la même source  précise toutefois qu’il convient de respecter des conditions sanitaires renforcées dans l’objectif de limiter la propagation du virus », affirme le communiqué.

C’est ainsi que  ajoute la même source  qu’à compter du 18 janvier 2021, toute personne de onze ans et plus se déplaçant à destination du territoire métropolitain par voie aérienne, maritime ou fluviale en partance d’Algérie doit au préalable se conformer aux obligations suivantes   :

– « Présenter à l’embarquement le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (test RT-PCR) réalisé moins de 72 heures avant le départ (le départ du premier vol en cas de voyage avec correspondance) ne concluant pas à une contamination par la covid-19. Les tests antigéniques ne sont plus admis.

– « Présenter à l’entreprise de transport, avant son embarquement, une déclaration sur l’honneur attestant  qu’elle ne présente pas de symptôme d’infection à la covid-19 et  qu’elle n’a pas connaissance d’avoir été en contact avec un cas confirmé de Covid-19 dans les quatorze jours précédant le voyage) qu’elle s’engage à respecter un isolement prophylactique de sept jours après son arrivée en France dans un hébergement dont il donnera l’adresse et iv) qu’elle s’engage à réaliser, au terme de cette période, un examen biologique de dépistage virologique permettant la détection du SARS-CoV-2 (test RT-PCR).

 Ferhat Zafane