Généralisation de l’utilisation de l’essence sans plomb

Généralisation de l’utilisation de l’essence sans plomb

C’est à partir d’aujourd’hui, que le processus de généralisation de l’utilisation de l’essence sans plomb sera entamé, et cela, dans toutes les stations-service au niveau du territoire national, et avec les mêmes coûts appliqués. Sonatrach a déclaré dans un communiqué que l’objectif de la mesure est de préserver la santé publique du citoyen et de l’environnement.

Rappelons que, le ministère de l’Énergie avait annoncé qu’à compter du 1er juillet, le sans plomb sera la seule essence sur le marché national. En sus du gaz de pétrole liquéfié (GPL) qui sera disponible au niveau des mêmes stations de services et avec les mêmes coûts appliqués.

Le communiqué ajoute que l’utilisation d’essence au plomb a un impact négatif sur l’environnement et l’écosystème. Notamment en raison de la nature dispersante du plomb émis par les gaz d’échappement des véhicules lors de la combustion d’essence ordinaire ou super plomb. Cela a incité le secteur de l’énergie à s’efforcer d’élaborer une stratégie délibérée pour éliminer progressivement le plomb.

Le ministère de l’énergie et des mines, a expliqué que l’élimination progressive du plomb est l’aboutissement d’un processus qui a commencé en 1998 avec l’introduction de ce type sur le marché local des carburants. Il en consomme actuellement 1,3 million de tonnes par an. Sa part est passée de 29 % en 2015 à 40 % en 2020.

La même source ajoute que les voitures qui utilisaient de l’essence ordinaire et super peuvent désormais utiliser ce type, ce qui prolongera la durée de vie des bougies d’allumage, augmente les intervalles de vidange d’huile et prolonge la durée de vie de l’échappement du moteur et du silencieux.

Yahia Maouchi