Incendie dans une centrale électrique à Aïn Defla : les précisions de Sonelgaz

Incendie dans une centrale électrique à Aïn Defla : les précisions de Sonelgaz

Le Gestionnaire du réseau de transport de l’électricité (GRTE), une filiale de Sonelgaz, a publié, ce mardi 13 juillet, un communiqué dans lequel des précisions sont apportées concernant l’incendie survenu, hier lundi, dans un poste électrique source à Khémis Miliana, une ville de la wilaya d’Aïn Defla.

« Un incident majeur s’est déclaré au niveau d’un transformateur 220/60kV du poste 220/60/30kV de Khémis Miliana. Cet incident a eu des répercussions sur l’alimentation en électricité d’une partie de la wilaya de Ain Defla », indique le communiqué.

Selon le communiqué, plusieurs communes ont connu des coupures. Il s’agit, entre autres, de Ben Allal, de Sidi Lakhdar, de Meliane, de Aïn Tourki, de Aïn Benian, de Hammam Righa, de Boumedfaa, de Hocinia, Khemis, de Bir Ouled Khelifa, de Oued Djemmaa, de Zine Mechiakh, de Djendel, de Oued Chorfa et de Birbouche.

Heureusement, le plan de protection du GRTE a bien fonctionné permettant de restreindre l’impact de cet incident et d’éviter des coupures plus profondes.

Pour ce qui est de l’incendie, il a été maîtrisé « rapidement grâce à l’intervention conjuguée des équipes du GRTE et de la protection civile ». « Aucun blessé n’est à déplorer », affirme la même source.

S’en est suivie, une intervention des équipes du GTRE pour le rétablissement de la situation. Laquelle a permis « une reprise partielle de l’alimentation de la clientèle à partir de 22h04mn à travers la mise en œuvre d’un schéma de secours ».

« A 00h 40 l’ensemble de la clientèle a été totalement alimentée et les travaux de remplacement des équipements endommagés engagés afin de rétablir le schéma normal d’alimentation », précise la même source.

Cette dernière ajoute que les équipes du GTRE sont à pied d’œuvre afin de mener les investigations complémentaires et déterminer ainsi « les causes exactes de cet incident et de mettre en place les éventuelles actions correctives ».

Enfin, la filiale de Sonelgaz a présenté ses excuses aux citoyens assurant, au passage, que ses équipes demeurent « vigilantes et mobilisées ».

Skander Boutaiba