Logements AADL : « Aucune hausse des prix n’est envisagée », rassure Belaribi

Logements AADL : « Aucune hausse des prix n’est envisagée », rassure Belaribi

Depuis quelque temps, plus précisément depuis la publication au journal officiel d’un décret définissant un nouveau modèle d’acte de location concernant les logements AADL, des rumeurs insistantes ont été relayées par les réseaux sociaux faisant état d’une hausse des prix des logements de ce type.

Afin de mettre fin à ces rumeurs qui n’ont aucun fondement, le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Mohamed-Tarek Belaribi a rappelé, dans une déclaration faite à un quotidien national que : « il n’est nullement question de hausse des prix des logements ni dans le nouveau modèle d’acte de location, dans les opérations électroniques AADL, encore moins dans les modalités de versements des différentes tranches ».

Le ministre de l’habitat vient ainsi de mettre un terme à toutes les rumeurs véhiculées par les réseaux sociaux et explique les changements intervenus dans le nouveau décret qui annonce que les prix des logements peuvent être revus mais ils concernent les souscripteurs ayant déposé leurs dossiers en 2013 car : « l’ancien document qui date de 2001 ne répond plus aux nouvelles dispositions aussi bien pour l’AADL que pour les souscripteurs ou les bénéficiaires », explique encore le ministre de l’Habitat.

Afin de mettre à jour ces actes et les rendre conformes aux nouvelles réglementations, l’AADL a procédé, en coordination avec la Chambre Nationale des Notaires, à la rédaction d’un nouveau modèle d’acte qui prend en compte toutes ces nouvelles donnes.

Le ministre a clos le sujet en déclarant que : « nous rassurons les souscripteurs de logements AADL, notamment après ces campagnes de désinformation menées par le biais des réseaux sociaux, qu’il n’y a actuellement au sein de l’AADL aucune décision ni information concernant une augmentation des charges mensuelles ni du prix des logements, tout ce qu’il y a eu c’est une mise à jour de documents pour les rendre en conformité avec les nouvelles règlementations, en outre le nouveau document est rédigé de manière à protéger les droits de toutes les parties ».

Nouvelles distributions de logements AADL à partir du 1er novembre

Après avoir remis les pendules à l’heure pour ce qui est des rumeurs sur la hausse des logements AADL, le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville a annoncé que les nouveaux actes de location seront mis en service à partir de la prochaine distribution de logements AADL qui débutera le 1er novembre prochain et qui touchera 15 wilayas d’ici la fin de l’année en cours.

Le même nombre de wilayas seront concernées pendant l’année 2022, ce qui permettra de clore de manière définitive tout le programme de la 2ème tranche.

L’abattement de 10% concerne l’ensemble des souscripteurs

Concernant l’abattement de 10% décidé lors du dernier conseil des ministres, Belaribi affirme qu’il concerne aussi bien ceux qui habitent déjà leurs logements que les autres : « tout le monde est concerné par cet abattement, c’est une mesure très incitative », conclut-il.

Revenant encore à une autre décision permettant aux locataires de logements de bénéficier d’une cession pour devenir propriétaires de leurs logements, le ministre a précisé que l’opération permettra de la situation de 80% des logements dont les locataires depuis plus de 20 ans et ne possèdent pas d’actes de propriété, tout en indiquant que le règlement concernera aussi les équipements publics et touchera tous les types de logements et toutes les institutions qui en sont gérantes.

L’instruction interministérielle portant modalité de cession de ces logements et équipements a fixé un délai de 60 jours pour compléter l’opération de recensements des biens immeubles entrant dans le cadre de cette cession pour que les bénéficiaires puissent en devenir propriétaires.

Enfin Belaribi annonce qu’une vaste campagne nationale pour l’explication des différentes procédures entrant dans ce cadre.

Tahar Mansour