Retour des écoles primaires sous tutelle des directions de l’éducation : Une urgence absolue

Retour des écoles primaires sous tutelle des directions de l’éducation : Une urgence absolue

Tous s’accordent à dire que les collectivités locales ont failli dans leur gestion des écoles primaires. Parfois, pour cause de manque de moyens, parfois pour cause d’une absence d’une réelle vision en matière de gestion.

C’est pourquoi, depuis un certains temps, les appels   à réintégrer leurs écoles sous la tutelle des directions de l’éducation, fusent de toute part.

Dernier fait en date : Lors d’un rassemblant tenu ce lundi devant la direction locale de l’éducation (DE) des directeurs d’écoles du cycle primaire de la wilaya de Tizi-Ouzou, il a été  soulevé une somme de revendications socioprofessionnelles, dont notamment, la réintégration de leurs écoles sous la tutelle des directions de l’éducation et les associer dans leur gestion qui relève jusque-là des collectivités locales.

Sur un autre volet, les responsables d’établissements réclament, également, l’octroi davantage de prérogatives dans la décision concernant les mouvements de mutation, de et vers leurs établissements, ainsi que leur assistance face aux diverses pressions subies dans la gestion quotidienne.

Cette protestation intervient suite à l’appel du bureau de wilaya du Syndicat national des directeurs d’écoles primaires (SNDEP).

Reçus par le responsable local du secteur, Ahmed Lalaoui, ce dernier a indiqué, dans une déclaration à l’APS, qu’il s’est engagé «à transmettre leurs doléances, à caractère national, aux autorités compétentes» et à «travailler à résoudre» celles relevant de sa compétence.

M.M.H