Ambassadeur d’Algérie à Belgrade : « L’Algérie affirme son attachement au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des pays »

Ambassadeur d’Algérie à Belgrade : « L’Algérie affirme son attachement au principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des pays »

 L’Algérie a affirmé son adhésion aux valeurs et principes de la Charte des Nations Unies, notamment l’égalité souveraine entre les États et la non-ingérence dans les affaires intérieures, ainsi que le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Dans un discours prononcé au nom du ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, l’ambassadeur d’Algérie à Belgrade, Abdelhamid Chebchoub, a réaffirmé, « l’adhésion de l’Algérie aux valeurs et principes de la Charte des Nations Unies, y compris l’égalité souveraine entre les États , l’indépendance politique, ainsi que la non-ingérence dans les affaires intérieures des États et le droit des peuples à l’autodétermination et le règlement des différends par des moyens pacifiques.

Dans son discours lors de la deuxième réunion du Groupe des amis pour la défense de la Charte des Nations Unies, présidée par le Ministre des affaires étrangères du Venezuela, Felix Ramon Plasencia Gonzalez, qui s’est tenue en marge de la réunion de haut niveau pour célébrer le soixantième anniversaire de la première conférence du Mouvement des non-alignés, il a noté  « la nécessité de travailler sans relâche pour faire prévaloir les valeurs de dialogue, de tolérance et de solidarité », soulignant « la nécessité d’un pluralisme effectif et inclusif, auquel toutes les régions et tous les pays participent sur un pied d’égalité ».

Il a souligné que toutes les voix devaient être entendues, et non la voix des plus fortes, ajoutant que « la confiance, l’inclusion et le dialogue restent la clé du renforcement de l’action multilatérale et de la préservation de la Charte des Nations Unies ».

Rappelons que cette réunion a été rehaussée par la présence des ministres des Affaires étrangères et des représentants d’Algérie, de Palestine, de Russie, d’Angola, de Corée du Nord, de Biélorussie, de Bolivie, du Cambodge, de Cuba, d’Érythrée, du Laos, du Nicaragua, de Saint-Vincent-et-les Grenadines, de Syrie, du Venezuela, de Chine et d’Iran.

Yahia Maouchi